Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le Plan Réussir en Licence entre dans une 2èm...

Le Plan Réussir en Licence entre dans une 2ème phase

20 Décembre 2010 à 04h58 | | 0 avis

Le Plan Réussir en Licence entre dans une 2ème phase

Après deux ans d’existence, le plan réussir en licence (P.R.L.) passe à la phase n°2. Gros plan sur des éléments de réforme du diplôme universitaire de référence, dont l’objectif final est de permettre à 50% d’une classe d’âge d’avoir un diplôme niveau bac+3.

Plan Réussir en Licence (PLR) : 1ère phase

Avec seulement 52% de passage en 2ème année, la licence (diplôme pourtant le plus rependu et accessible) se devait de faire peau neuve. La ministre avait donc demandé aux universités de refonder totalement leurs licences à partir d’un cahier des charges national : nouveaux programmes, réduction des effectifs des travaux dirigés, développement du tutorat, facilité donnée à la réorientation, etc.


Plan Réussir en Licence, deuxième phase

université plan réussite licenceLa nouvelle licence se devra d’être « fluide et progressive » pour rendre la transition moins abrupte du lycée (où les élèves sont encadrés) à l’université (où ils sont livrés à eux-mêmes). Pour ce faire, chaque année de la licence sera pensée comme un nouveau palier vers l’insertion professionnelle de l’étudiant :

- 1ère année : préparation à la spécialisation. L’étudiant suivra diverses matières pour éviter le cloisonnement dans une orientation post-bac insuffisamment mûrie.

- 2ème année : professionnalisation. Une année où l’étudiant devra prendre conscience de l’intérêt de son savoir théorique pour son projet professionnel.  

- 3ème année : spécialisation. Année qui permettra de choisir entre la poursuite d’études ou une insertion professionnelle immédiate.


De la connaissance à la compétence

En donnant à la licence cette « architecture », la ministre de l’enseignement supérieur veut faire de la licence un moment de réflexion permanent, pour l’étudiant, sur les débouchés de la licence. Il doit toujours être à même de justifier de l’utilité d’un savoir théorique pour l’emploi visé.

On ne parlera donc plus de connaissance mais de compétence. Toute transmission de savoir devra garantir un savoir-faire utile à un projet professionnel, qu’il s’agisse d’une capacité à parler en public, à travailler en groupe, à construire une argumentation, ou la maîtrise d’une langue étrangère, etc. Il sera du ressort de l’université de rendre ces compétences visibles pour l’étudiant et ses futurs potentiels employeurs.

Ces changements seront très prochainement soumis à l’approbation des concernés (représentants d’universités, du monde professionnel, etc.), avec toujours en tête de former à un emploi chaque étudiant inscrit en licence.

Youyoupi

Retrouvez également toutes les réformes de l'université en 2010 et le bilan d'étape de Valérie Pécresse au ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis