Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Piratage informatique : un collégien poursuivi...

Piratage informatique : un collégien poursuivi pour avoir falsifié son bulletin de notes en ligne

Un collégien issu d’un établissement de Castres serait poursuivi pour avoir usurpé l’identité du principal de son collège afin d’accéder à l’intranet de l’établissement et falsifier son bulletin de notes, selon une information de La Dépêche du Midi.

16 Mars 2015 à 09h37 | | 1 avis

Piratage informatique : un collégien poursuivi pour avoir falsifié son bulletin de notes en ligne

Piratage informatique pour ajouter deux points à sa moyenne

On a tous déjà pensé à rajouter un petit 1 devant nos notes en-dessous de la moyenne, mais ce collégien est allé plus loin. Il se serait servi de l’identité du proviseur de son collège à Castres pour s’atteler à la falsification de son bulletin de notes en ligne. Un collégien qui est loin d’être le premier élève de sa classe, a donc choisi de transformer son bulletin de notes catastrophique en un bulletin juste moyen en faisant passer sa moyenne de 8,76 à 10,62. Deux malheureux points qui lui valent aujourd’hui d’être poursuivi pour « accès frauduleux dans un système de traitement automatisé de données », suite à la plainte déposée par le principal du collège.

Usurpation d’identité pour se faire passer pour le principal auprès du rectorat

Même si la mère de l’adolescent affirme que l’ordinateur de son fils a été piraté pour nuire à son enfant, les faits sont pourtant là. A partir du mois de novembre dernier, le principal de l’établissement a été surpris de découvrir dans sa boîte de messagerie électronique plusieurs e-mails du rectorat qui lui notifiaient de nouveaux codes d’accès à l’espace numérique de travail (ENT) suites à ses demandes. Des requêtes qu’il n’aurait pas faites et qui viendraient d’une adresse électronique proche de celle du principal de l’établissement. C’est ensuite grâce à l’adresse IP de l’ordinateur qui a servi pour accéder au service que l’auteur du piratage a été identifié, le principal découvre alors que c’est un élève scolarisé dans son établissement, vérifie le relevé de note et comprend la supercherie.

Le sort du jeune collégien est désormais entre les mains du juge des enfants qui devra statuer pour déterminer si le piratage est avéré ou si c’est un acte de malveillance, de même que comprendre comment le collégien a pu obtenir les identifiants auprès du rectorat s’il se servait d’une fausse adresse électronique, même si elle était proche de celle du principal. 

Les avis sur cet article
jean

20 / 20

quelle bande d'incompetent, dans ce pays tu créé un mail avec le meme nom que le president, et les instances officel i croit !
Par

jean

- le 18 Mars 23h17
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis