Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Pergignan : les étudiants en art en vente sur ...

Pergignan : les étudiants en art en vente sur internet

L'avenir de l'école d'art de Perpignan n'a jamais été aussi sombre. Les étudiants de l'établissement se sont mobilisés, en se mettant en vente sur des sites comme Ebay et LeBonCoin.

11 Décembre 2014 à 14h23 | | 0 avis

Pergignan : les étudiants en art en vente sur internet

Les élèves se vendent sur Ebay pour lutter contre la fermeture

La Haute Ecole d’Art de Perpignan (HEART) risque de fermer ses portes prochainement. Pour protester contre la fermeture, les étudiants de l’école ont mis en place une action plutôt originale. En effet depuis le 9 décembre, on peut trouver différentes annonces sur les sites internet Ebay ou LeBonCoin, proposant d’acheter un étudiant de l’HEART. Par exemple, on peut tomber sur ce genre d’annonce : « Vend étudiant redoublement de la haute école d’art de Perpignan, actuellement en 3ème année, de nature calme et discrète - caractéristique : 1,80m/65kg environ - châtain /yeux marrons - né à Perpignan en 1991 -  prix négociable. »

Une pétition a aussi été mise en ligne

L’avenir de l’école d’art est en suspens, les élèves se sont donc mobilisés en se mettant en vente symboliquement. Les prix oscillent entre 1 et 6000 euros, selon les étudiants. L’opération, si pour l’instant le projet de fermeture est toujours d’actualité, a eu le mérite d’attirer l’attention des directeurs d’écoles d’art, et de créer une forte mobilisation. Une pétition a aussi été mise en ligne avec pour but d’interpeller entre autre le ministère de la culture et de la communication.

Situation identique en 2006

Les étudiants en  première année de l’école, ont été interdits de passer la deuxième session d’examens de septembre, ce cycle a donc été clôturé. Une première fermeture, avant celle définitive prévue pour 2016. La partie n’est pas encore complètement perdue, l’école avait déjà connu un épisode du même genre en 2006. Le maire de l’époque, avait finalement renoncé face à la forte mobilisation. Les professeurs étaient allés jusqu'à le suivre dans tous ses déplacements. Technique qui a visiblement été reproduite, puisque les étudiants ont joint dans les annonces mises en ligne, le numéro de téléphone de l’adjoint au maire à la Culture de Perpignan.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis