aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le permis internet au programme des CM2

Le permis internet au programme des CM2

La Gendarmerie Nationale entend sensibiliser les jeunes aux dangers d’internet. Pour cela, elle met à disposition des enseignants de CM2 plusieurs documents sur le comportement à adopter sur la toile. A la clé de l’enseignement : un permis internet délivré par les gendarmes.

01 Juillet 2014 à 11h09 | | 0 avis

Le permis internet au programme des CM2

Une mission

L’objectif du permis internet est simple : sensibiliser les enfants mais également les parents aux dangers de la toile. Pour cela, la Gendarmerie, l’Éducation Nationale et Axa Prévention ont travaillé conjointement afin de mettre au point plusieurs supports : DVD pédagogique, site internet, livret, fiches ou encore questionnaire à choix multiple.  


Au programme : « internet, c’est la rue »

Plusieurs support mais un message : « internet, c’est la rue ». Une analogie que les enseignants utilisent pour apprendre aux enfants les règles de prudence indispensables : vigilance, civilité et responsabilité. Comme dans la rue, les enfants ne doivent pas faire confiance aux inconnus et doivent rester polis. Des règles de bon sens que la gendarmerie souhaite rappeler alors qu’il ne se passe pas un mois sans affaire de pédophilie. Il y a deux mois à peine, un jeune de Menton était parti à la chasse aux pédophiles et en avait piégé un au bout de quelques jours.


Un permis qui arrive trop tard ?

Le programme qui se déroule sur 4 à 6 séances n’arrive t-il pourtant pas trop tard pour prévenir les jeunes contre l’usurpation d’identité, la violence, la pornographie ou encore la pédophilie alors que la plupart ont déjà accès à internet chez eux ? La question se pose chez nombre d’internautes. Parmi eux, certains défendent le choix de la gendarmerie indiquant que c’est au collège que les risques sont les plus grands. Pourtant, certains gendarmes remarquent après leurs interventions que les élèves étaient déjà bien au courant des risques. Et vous, qu’en pensez-vous ? Ces cours arrivent-ils trop tard ?

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis