Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Passer un concours dans une ville étrangère

Passer un concours dans une ville étrangère

Patrice est Marseillais. Il habite dans le sud de la France depuis sa naissance et est très attaché à sa ville natale et à sa région toute entière. Peu désireux de déménager, il a pourtant pris son courage à deux mains et décidé de passer le concours d’une école prestigieuse à Paris.

10 Juin 2011 à 00h00 | | 0 avis

Passer un concours dans une ville étrangère

Souvent pris entre les clichés entre Paris/Marseille, Patrice ne connaît pas la capitale: il n’y est allé qu’une seule fois, avec ses parents, lorsqu’il était tout petit. Voici son témoignage pour tous les étudiants qui sont amenés à aller passer un concours dans une ville inconnue.

Passer un concours : visiter / découvrir

Quand on arrive dans une ville étrangère, il faut apprendre à en profiter. Bien souvent les étudiants se retrouvent dans la ville en question non par choix, mais par obligation car ce qu’ils désirent faire se trouve ici et pas ailleurs.

Mais de leur plein gré, pour un week-end ou des vacances, ce ne serait pas la ville choisie. Il faut donc faire de cette obligation une chance et se dire que, après tout, vu qu’on est sur place pour quelques jours, autant en profiter.

Pour Patrice cela s’est passé ainsi : « Il est vrai que j’avais de la chance car j’allais à Paris. Mais du coup la difficulté vient du fait qu’il faut sélectionner certaines choses à faire parmi un nombre très important. J’ai privilégié les musées comme Le Louvre et les monuments que je n’avais jamais vu de près comme la Tour Eiffel, Montmartre et le Panthéon. Je n’ai pas été déçu ! J’ai trouvé qu’ils étaient tous incroyablement beaux. »


Sortir / Rencontrer

Il est également important de savoir si l’on se sent bien dans cette ville et si, en cas de réussite du concours, il va être possible de pouvoir venir y vivre sans trop de déprime. Pour cela, il est intéressant de sortir, de rencontrer des gens.

Vous pouvez discuter avec d’autres étudiants sur Internet quelques jours avant votre départ pour éventuellement les rencontrer une fois sur place. Ou bien vous pouvez également sortir boire un verre le soir et discuter avec les gens qui passent et qui se détendent comme vous, en tant qu’étudiants fatigués de trop travailler.

Patrice lui s’est rendu dans les endroits dans lesquels il était sûr de rencontrer les bonnes personnes : « Je suis allé à la bibliothèque et je me suis installé dans les cafés aux alentours des universités et des écoles pour écouter un peu les conversations et discuter avec les étudiants qui se trouvaient autour de moi. Je n’en ai retenu que du positif. Si je réussis mon concours alors je m’inscrirai sur différents forums et je discuterai avec des étudiants de Paris pour savoir quels sont les bons plans et, au contraire, les choses à éviter. »


Ne pas se faire une opinion trop rapide

Il ne faut pas se faire une opinion trop rapide de la ville, de la qualité de vie ou de la mentalité. N’oubliez pas que vous n’en avez vu qu’une infime partie et surtout que, en tant que « touriste », vous n’avez vu que trop peu de choses quotidiennes.

Une fois que vous aurez appris à y vivre, vous vous y plairez sûrement. De toute façon, un étudiant est assez facilement modulable et le but avant tout c’est de réussir ses études et non pas de vivre dans la ville de ses rêves.

Vous auriez bien le temps pour ça plus tard. Patrice en garde un bon souvenir mais quelques aprioris : « je n’ai pas succombé aux charmes parisiens. Je pense que, peut-être qu’avec le temps certains quartiers pourraient me plaire. Et puis, de toute façon, je ne me vois pas vivre à Paris toute ma vie mais pour ces quelques années d’étude, je suis extrêmement motivé. J’aime découvrir de nouvelles choses et voici une occasion en or. Alors j’attends avec impatience mes résultats. »



Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis