Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Découvrez le baromètre 2012 des Grandes Ecole...

Découvrez le baromètre 2012 des Grandes Ecoles de commerce et d'ingénieurs de TNS Sofres

Pour sa 27ème édition, le baromètre annuel des Grandes Ecoles de TNS Sofrès a interrogé 2061 étudiants en face à face et en ligne. Le but : connaître leurs attentes à l’égard de l’entreprise et l’attractivité de leurs futurs employeurs. Media Etudiant vous révèle les résultats.

15 Octobre 2012 à 12h09 | | 0 avis

Découvrez le baromètre 2012 des Grandes Ecoles de commerce et d'ingénieurs de TNS Sofres

Une crise bien présente

La crise pèse lourdement sur la vision qu’ont les jeunes de leur avenir. Seuls 32% des étudiants en école de commerce pensent qu’ils n’auront pas de difficultés à trouver un premier job, alors que ce taux atteignait 51% l’année dernière. Du côté des ingénieurs, ils ne sont plus que 61% alors qu’ils étaient 80% en 2011.

Autre fait lié à la crise : les jeunes sont prêts à mettre leur vie privée au second plan pour s’investir plus dans leur travail. Les jeunes ingénieurs ne sont plus que 37% à envisager de gagner un peu moins en travaillant moins. Ils étaient 40% en 2010 et 45% en 2011. 53% d’entre eux déclarent vouloir gagner « confortablement leur vie mais en travaillant beaucoup ».

Cette idée de gagner un peu moins en travaillant moins reste stable chez les commerciaux, mais une plus large partie d’entre eux souhaite gagner confortablement sa vie en travaillant beaucoup : ils sont 67%.


Danone fait rêver les commerciaux, EDF les ingénieurs

TNS Sofres s’est ensuite penché sur les entreprises les plus attractives. Aucun nom n’a été proposé aux sondés, ils ont cité celles qui leur plaisaient spontanément.

Du côté des commerciaux, Danone et LVMH arrivent en tête avec 13% des citations. Cela représente 7 points de plus pour Danone et 9 points pour LVMH. BNP Paribas recule et se place en 3ème position avec 11% des citations, suivie par Ernst & Young en 4ème rang (10% des citations). Enfin, Google suit en enregistrant une progression importante (10% des citations, + 5 points), de même que l’Oréal (10%, plus 6 points.)

Chez les ingénieurs, la grande gagnante est EDF. Elle est suivie par Thales, EADS et Airbus. On note également l’arrivée de l’Oréal dans le classement, en 14ème position. Cette société n’avait pourtant pas, jusqu’à présent, l’habitude d’être citée par les ingénieurs.

Au niveau des sites Internet, ce sont ceux de Danone, LVMH, L’Oréal, BNP Paribas et Google qui donnent le plus envie aux commerciaux de postuler. Du côté des ingénieurs, ce sont ceux d’EDF, EADS, Thales, SAFRAN et TOTAL.

Les étudiants ont ensuite dû donner leur avis sur une liste d’entreprises en leur attribuant une note de 1 à 10 pour leur attractivité. Les résultats sont différents : Google arrive en tête chez les commerciaux, suivie par Apple, Danone et Coca-Cola.
EADS est en tête chez les ingénieurs, suivie par Google, EDF etThales.

 

Crédits photo : © Julien Eichinger - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis