Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Oxford ferait de la discrimination raciale

Oxford ferait de la discrimination raciale

L’université d’Oxford privilégierait les étudiants blancs. C’est l’accusation que porte le Guardian au prestigieux établissement, rapportée par un article du Figaro Etudiant.

28 Février 2013 à 15h08 | | 0 avis

Oxford ferait de la discrimination raciale

Des chiffres accablants

L’accusation portée par le Guardian est sérieuse : l’université d’Oxford ferait de la discrimination raciale. En effet, les chiffres qui sont donnés sont accablants. En 2010, 2011, 25,7% des candidats blancs étaient acceptés contre 17,2% des candidats issus des minorités ethniques. Le plus grave, c’est que ces chiffres ne sont pas dus à une éventuelle différence de niveau.

En effet, parmi les étudiants ayant eu les meilleurs résultats au « A-Level » (le Bac anglais), un blanc sur deux était admis à Oxford contre un asiatique sur trois et moins d’un noir sur quatre. Les chiffres varient également selon la spécialisation choisie. Ainsi, c’est en Médecine que la différence est la plus flagrante : 43% d’étudiants blancs seraient acceptés contre 22% pour les autres. En Economie et Management, les taux d’admission sont de 44,4% pour les blancs contre 29,5% pour les minorités ethniques. La filière Droit est la seule qui échappe à cela en ayant une sélection plutôt équilibrée.


Des conclusions peu crédibles ?

A la lecture de ces chiffres, Rachel Wenstone, vice-présidente du syndicat national des étudiants, s’est dite choquée : « Il apparaît assez clairement qu’une discrimination structurelle existe dans certains départements d’Oxford, et l’université doit s’en occuper immédiatement », a-t-elle confié au Guardian.

De son côté, l’établissement affirme que les conclusions de cette analyse ne sont pas crédibles puisque le Guardian n’a pas pris en compte toutes les étapes des admissions. En effet, les candidats sont d’abord sélectionnés sur dossier qui ne mentionne pas l’origine des élèves. Les candidats doivent ensuite passer un entretien et des tests de capacité. La porte-parole de l’établissement a affirmé : « Nous nous engageons à sélectionner les meilleurs étudiants, quels que soient leur race, leur origine ethnique, ou d’autres facteurs ».

Quoi qu’il en soit, une telle accusation fait du mal à la réputation d’Oxford.

 

 

Crédit photo: © abdulsatarid

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis