Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Décryptage : Barack Obama : He can... Again !

Décryptage : Barack Obama : He can... Again !

C’est cette nuit que l’on a appris la victoire du Président sortant Américain Barack Obama aux élections présidentielles. Le candidat préféré des français l’a remporté face au républicain Mitt Romney. Media Etudiant décrypte pour vous cet évènement.

07 Novembre 2012 à 11h06 | | 0 avis

Décryptage : Barack Obama : He can... Again !

Les résultats : les Grands Electeurs et le scrutin indirect

C’est à 5h16, heure de Paris, que le monde a appris la victoire de Barack Obama via son Twitter officiel. Une photo, le Président serrant dans les bras son épouse Michelle, et pour texte un laconique « Four more years » (Quatre ans de plus). Ce message est d’ailleurs devenu le plus partagé depuis la création du réseau social.

C’est avec 303 Grands Electeurs contre 206 pour Mitt Romney que le Président sortant l’a remporté. Sachant qu’il faut 270 Grands Electeurs pour être élu, la victoire a été claire.

Les élections américaines se font par scrutin indirect. Les Américains votent pour des Grands Electeurs et ce sont eux qui élisent le Président et le vice-président des Etats-Unis. Ce système est souvent critiqué mais est devenu quasi intouchable, ce depuis la moitié du 19ème siècle. Ainsi, il peut y avoir de grandes différences entre le vote populaire et les résultats des Grands Electeurs.

"The winner takes all"

Tous les Etats américains, sauf deux (le Maine et le Nebraska) fonctionnent sur le système de « the winner takes all », c'est-à-dire que toutes les voix d’un Etat vont à celui qui y est arrivé en tête.

Exemple: l'Illinois a 20 Grands Electeurs. Imaginons qu'après les votes des habitants de l'Illinois il y ait 11 Grands Electeurs démocrates et 9 républicains, cela signifie que Barack Obama remporte les voix des 20 Grands Electeurs. Car celui qui obtient la majorité des Grands Electeurs remporte TOUTES les voix de l'Etat.

A titre d’exemple, en 2000, Al Gore avait obtenu 550 000 voix populaires de plus que son adversaire George Bush mais Bush ayant obtenu 537 voix de plus en Floride, il remporta toutes les voix des Grands électeurs de cet état et remporta ainsi la Présidentielle de 2000.


Les dysfonctionnements

Chaque état choisi son mode d’élection et l’organisation de celle-ci. Certains choisissent les votes « à l’ancienne », c’est-à-dire sur du papier, et d’autres les machines à voter. Le vote électronique e été utilisé par 25% des électeurs cette année. Chaque Etat choisit donc la manière dont les élections vont se dérouler sur son territoire. Le New Jersey a décidé, par exemple, d’autoriser les votes par fax ou par internet.

La fiabilité de certaines de ces méthodes est toutefois mise en cause. Ainsi, un américain a filmé une machine à voter qui comptait les votes pour Obama en faveur de Romney. Et ceux qui pouvaient voter par mail ou par fax devaient tout de même envoyer leur bulletin par courrier. L’organisation de ces élections est également critiquée. Des files d’attente pouvant durer plus de trois heures se sont formées, et en Pennsylvanie la confusion régnait sur l’obligation de devoir présenter une pièce d’identité avec photo… ou pas !

En plus de voter pour leur président, les Américains ont également élu leurs représentants à la Chambre, certains ont voté pour leur sénateur ou encore pour des mesures locales ou étatiques. Washington, l’Oregon et le Colorado se prononçaient sur la dépénalisation du cannabis, la Californie s’exprimait sur la peine de mort et les habitants du Maine, du Maryland, du Minnesota et de Washington donnaient leur avis sur le mariage homosexuel. Dans la région de Miami, le bulletin de vote pouvait atteindre 12 pages !


Celui qui a enfin attrapé Ben Laden

Evidemment, Barack Obama restera éternellement le président qui aura pris la décision d’envoyer un commando au Pakistan pour capturer Ben Laden. Il sera également l’homme ayant fait voter la réforme sur la santé, et cela après une rude bataille. Cependant, lui qui avait voulu fermer Guantanamo, rapprocher Palestiniens et Israéliens et retirer des soldats d’Afghanistan n’a pas pu réussir ces défis.

Pour son second mandat, le Président américain a dévoilé il y a quelques jours ce qu’il envisageait. Ses chantiers prioritaires seront la réforme de la loi sur l’immigration et le déficit budgétaire. Mais dans son programme d’autres points sont mis en évidence :

  • Retrait des troupes d’Afghanistan et d’Irak d’ici 2014.
  • Facilitation de l’accès aux soins pour les plus démunis et lutte contre les abus de certaines assurances privées.
  • Reprise économique et mise en avant du « Made in America ».
  • Fin des réductions massives d’impôts accordées aux plus riches sous la présidence de George Bush.
  • Soutien au droit à l’avortement et au mariage gay.

Ce programme sera sûrement compliqué à mettre en place puisque la Chambre des Représentants reste aux mains des Républicains. Le Président réélu devra donc composer avec cette chambre hostile à sa politique encore au moins deux ans, jusqu’aux élections de mi-mandat.

« Je retourne à la Maison Blanche plus inspiré et déterminé que jamais », a annoncé Barack Obama dans son discours de victoire. Le nouveau Président a déjà beaucoup de pain sur la planche.

Vigane Blakaj

 

Crédit photo: © kropic

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis