Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

La construction d'une nouveau lycée français ...

La construction d'une nouveau lycée français à Londres vient de commencer

Alors que le nombre d'expatriés français à Londres ne faiblit pas, la construction d'un nouveau lycée français vient de commencer pour faire face à ce besoin. De plus, les lycées français de Londres font figure d'établissements d'exception. Le petit dernier devrait ouvrir ses portes en 2016. Apreçu du projet.

19 Juin 2014 à 12h01 | | 0 avis

La construction d'une nouveau lycée français à Londres vient de commencer

Un nombre croissant d'expatriés

Chaque année, de nombreux Français partent travailler et vivre en Angleterre. Cette population d'expartiés est en constante augmentation et les enfants français sont de plus en plus nombreux à devoir aller à l'école en Angleterre. Alors que le prestigieux lycée Charles de Gaulle de Londres est surpeuplé, la construction d'un nouvel établissement vient de commencer. Le lycée international de Londres devrait voir le jour en 2016 dans le quartier du stade de Wembley et accueillir 1 300 élèves. Il sera situé dans un batiment ancien et lui seront annexés des locaux modernes pour recevoir le réfectoire ainsi que le labo de sciences.


Un partenariat peu commun

Le coût total de ce projet est de 50 millions de livres sterling. Un emprunt bancaire garanti par l'Etat en financera 40 millions. Le reste viendra d'une levée de fonds auprès d'entreprises françaises, qui, en contrepartie, auront un accès priviliégié à un tiers des places pour les enfants de leurs employés. Ce nouveau lycée fera partie du réseau de l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger (AEFE). Les frais de scolarité y seront moins élevés que dans les établissements privés britanniques. Grâce à ce projet, on voit que le partenariat public-privé peut fonctionner.  

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis