Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Montre connectée : premier cas de triche penda...

Montre connectée : premier cas de triche pendant des examens en Suisse

Il en fallait un, et cette année, le premier étudiant à ouvrir le bal de la triche aux examens est Suisse. Issu de l’école de commerce genevoise Aimée-Stitelmann, l’étudiant a été surpris en train de tricher au moyen de sa montre connectée.

12 Mai 2015 à 10h03 | | 0 avis

Montre connectée : premier cas de triche pendant des examens en Suisse

Premier cas de triche à la montre connectée en Suisse

Quitte à tricher, autant ne pas être le premier à se faire attraper, au risque de prendre pour tous les autres qui voudront essayer et de finir en exemple. La Tribune de Genève rapporte qu’un étudiant issu de l’école de commerce Aiméee-Stitlemann, s’est fait surprendre en train de tricher grâce à sa montre connectée.

Les antisèches, pour la génération applis et smartphone : c'est has-been !

Une innovation, qui permet aujourd’hui de pouvoir accéder à certains paramètres pour que l’utilisateur puisse contrôler son smartphone a distance, et parfois même naviguer directement dessus sur internet.

Les règlements à jour concernant les nouveaux procédés de triche

« Le surveillant a remarquait qu’il travaillait davantage avec sa montre qu’avec son stylo », a déclaré Marc Genoud, directeur de l’école à La Tribune de Genève.

L’élève a alors reçu la pire note en Suisse, 1, les notes allant de 1 à 6, 6 étant la note la plus élevée.

Le directeur de l’établissement, ne cache pas sa joie, en effet il explique « nous avons pu nous baser sur notre règlement car il est, heureusement, général. Il stipule que pendant un examen, l’élève n’a pas le droit de porter un élément susceptible de se connecter à Internet ».

La montre de l’étudiant répondait donc complètement au critère.

Interdire les montres ?

Les étudiants en situation de stress, sont de plus en plus poussés à tricher pour plusieurs raisons, qui varient en fonction de chaque étudiant, mais rappelons que les conséquences encourues, sont également à prendre en considération.

Toutes ces nouvelles innovations favorisent la fraude, mais les institutions concernées pensent à une interdiction des montres. Etant donné leur forte ressemblance avec les modèles classiques, elles deviennent de plus en plus difficiles à détecter dans les salles d’examens.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis