Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les moins de 25 ans fréquentent moins les sall...

Les moins de 25 ans fréquentent moins les salles obscures

Le vieillissement de la population est un phénomène bien connu des Français. Ce qui sort de l'ordinaire c'est plutôt le fait que les jeunes, qui sont pourtant une génération amatrice d'écrans, vont de moins en moins au cinéma. Le vieillissement de la population entre donc dans les salles obscures aussi. 

24 Juin 2014 à 14h22 | | 0 avis

Les moins de 25 ans fréquentent moins les salles obscures

Des seniors de plus en plus cinéphiles

Alors qu'en Europe c'est la fréquentation totale des cinémas qui est en baisse, en France, on continue d'aller au "ciné". Avec environ 200 millions d'entrées par an, on y va autant que dans les années 1960. Mais les habitudes ont changé. Alors que les moins de 25 ans représentaient presque 50% des entrées dans les années 1980, ils ne sont aujourd'hui plus qu'un tiers. Ces chiffres ont été révélés par une étude du Centre National du Cinéma (CNC). Parallèlement, les plus de 50 ans représentent aujourd'hui plus de 35% des tickets vendus contre 7,3% en 1980. 


Les films français à la traîne

En plus du vieillissement des cinéphiles, il faut noter qu'il y a aussi une baisse de l'intérêt porté aux films français. Les films américains se positionnent largement en tête du classement des jeunes. Paradoxalement, les spectateurs de films américains sont presque la moitié à avoir moins de 25 ans alors que pour les films français le public jeune peine à atteindre 25%. Les films français sont plébiscités par les plus de 50 ans.


Un phénomène peut-être pas si étonnant ?

On pourrait se demander comment une telle baisse de la fréquentation des cinémas par les jeunes est possible sachant que les 15-25 ans sont une génération adepte des écrans et que le cinéma est un art très populaire. Plusieurs hypothèses peuvent alors être possibles. Tout d'abord, la crise n'y est pas pour rien. Il faut dire que le prix d'une place de cinéma aujourd'hui est plus proche de 10€ que de 3€, et avec un budget souvent serré, le cinéma est peut-être devenu un plaisir superflu pour beaucoup de jeunes. De plus, nous sommes en plein boom de l'ère numérique et les films se regardent de plus en plus sur ordinateur ou tablette. Enfin, on remarque une réduction du temps entre la sortie en salles et la sortie en DVD des films, beaucoup de jeunes préfèrent sans doute payer pour avoir le film définitivement que pour le voir une fois. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis