Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Quelles sont les meilleures universités asiati...

Quelles sont les meilleures universités asiatiques

Publié le 29 Juin 2015 à 11h55 | | 0 avis

Quelles sont les meilleures universités asiatiques

Dans ce classement du Times Higher Education Asia university Ranking 2016, la Chine a dépassé le Japon dans le classement des meilleures universités. Ce classement permet de juger quels pays possèdent les universités les plus performantes.

Le Japon conserve la première place

L’université de Tokyo au Japon conserve toujours la première place dans ce classement du Times Higher Education Asia university Rankings 2016. Mais le Japon a tout de même perdu du terrain au profit d’une Chine qui gagne de plus en plus en importance.

Le Japon conserve tout de même 19 universités classées dans ce prestigieux top 100. C’est 3 de moins  qu’en 2013. Et 15 de ses universités ont perdu des places au classement.

Alors que les universités chinoises montent dans la hiérarchie avec notamment l’université de Pékin qui arrive 4 ème du classement. Mais aussi l’université de Wuhan qui passe de 49 ème à 15 ème.

Les régions sous administration chinoise s’en sortent plutôt bien également avec notamment Hong Kong dont 6 des universités sont dans les 50 premières.

Des difficultés de financement au Japon

Ces changements de domination s’expliquent de différentes manières. D’abord une forte baisse d’investissement s’est opérée dans la recherche et le développement au Japon à cause d’un niveau de dette publique handicapant.

Gérard Postiglione, directeur du Centre de Recherche sur l’éducation en Chine de l’université d’Hongkong, explique que cette baisse de performance du Japon est dûe à une combinaison de plusieurs facteurs.

« Beaucoup de renfermement sur soi ». Il explique que dans beaucoup d’universités, les élèves finissant leurs diplômes de professeur choisissent d’enseigner dans la même université. Les fonds consacrés à la recherche sont consacrés à des domaines limités et il y a peu d’opportunités de promotion pour les jeunes diplômés.

« La Chine a commencé de presque rien et elle a grandie rapidement dans les années 1990 alors qu’ils n’avaient pas d’universités de classe mondiale. Alors que le Japon était déjà à un assez fort niveau, donc sa productivité s’est essoufflée au fil des années » dit-il.

Simon Marginson, professeur d’éducation supérieur à l’institut d’UCL a admis que  le niveau de l’éducation supérieur du Japon n'effectue plus de progrès..

« Le Japon fait ce qu’il peut pour maintenir ses meilleures universités comme Tokyo et Kyoto au top, mais est moins impliqué que la Chine dans ses investissements dans ses universités » dit-il.

1

University of Tokyo, Japon

2

National University of Singapore, Singapour

3

University of Hong Kong, Hong Kong

4

Peking University, Chine

5

Tsinghua University, Chine

6

Seoul National University, Corée du Sud

7

Hong Kong University of Science and Technology, Hong Kong

8

Korea Advanced Institute of Science and Technology, Corée du Sud

9

Kyoto University, Japan

10

Nanyang Technological University, Singapour

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis