Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Louise Richardson : première femme à diriger ...

Louise Richardson : première femme à diriger l'université d'Oxford depuis 1230

Jeudi dernier, la prestigieuse université d’Oxford a nommé, pour la première fois depuis ses huit siècles d’existence, une femme à sa tête. Louise Richardson, devient ainsi et pour un mandat de sept années, la nouvelle directrice de l’institution.

Publié le 01 Juin 2015 à 11h20 | | 0 avis

Louise Richardson : première femme à diriger l'université d'Oxford depuis 1230

Depuis huit siècles environ, l’université d’Oxford n’avait été dirigée que par des hommes, mais depuis jeudi dernier, cette tendance a fortement été revue !

Une femme dirigera dorénavant l’université d’Oxford

Louise Richardson, l’actuelle directrice de l’université de St Andrews en Ecosse, deviendra dès le début de l’année prochaine et pour un mandat de sept ans, la prochaine directrice de la prestigieuse université d'Oxford.

Connue pour ses travaux sur le terrorisme et la sécurité, la future directrice de l’université d’Oxford, est née en Irlande et a étudié l’histoire à Dublin, et les sciences politiques en Californie avant de finir par un doctorat à l’université d’Harvard.

Après l’accord de la Congrégation

« Oxford est l’une des plus prestigieuses universités du monde. Je me sens extrêmement privilégiée d’avoir l’opportunité de diriger cette remarquable institution », a déclaré Louise Richardson, la principale intéressée, âgée de 56 ans.

Une nomination, qui ne sera totalement effective que lorsque que la Congrégation l’aura approuvée.

Un choix qui ne devrait pas poser de problème puisque le Chancelier de l’université, Lord Patten, a expliqué que le comité en charge des nominations a été « très impressionné par la forte adhésion du professeur Richardson aux valeurs éducatives et universitaires chères à Oxford ».

Une nouvelle qui devrait réjouir les organisateurs de la soirée sexiste à Oxford !

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis