Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les MDEE, une ressource pour les jeunes diplôm...

Les MDEE, une ressource pour les jeunes diplômés et entrepreneurs

 

07 Juin 2010 à 10h14 | | 0 avis

Les MDEE, une ressource pour les jeunes diplômés et entrepreneurs

 

Les Maisons des entreprises et de l'emploi sont nées en 1997. A l'initiative de la direction économique du développement et de l'emploi, conjointement avec la mairie de Paris, ces services municipaux offrent à l'échelle locale, des ressources pour l'insertion, l'emploi et la création des entreprises à l'intention des jeunes diplômés.

 


 

Accueillir et informer les jeunes diplômés. Proposer des ateliers et prestations pour aider à la recherche d'un emploi. Telles sont les missions des Maisons des entreprises et de l'emploi (MDEE) de Paris. Actuellement au nombre de cinq, chacune couvre plusieurs arrondissements de la capitale pour aider les chercheurs d'emploi parisiens. « Nous organisons environ 15 cessions de recrutement par mois en petit groupe. Chaque cession étant articulé autour d'un secteur d'activités comme les métiers des services, de l'hôtellerie-restauration ou encore de l'accueil... Les niveaux de qualifications peuvent osciller entre des niveaux Bac à Bac+5 », explique Emmanuel Pheulpin, Responsable des MDEE de six arrondissements de Paris (14, 6, 7, 8, 16, 15e, ndlr).

 


Réunir plusieurs acteurs de l'emploi et de la formation au sein des MDEE

 

L'objectif premier des MDEE? « Une mutualisation des services entre plusieurs organismes qui proposent un accompagnement vers l'emploi via différentes prestations. Notamment CLAF Accompagnement qui s'adressent aux haut-diplômés parisiens sans expérience professionnelle, souligne Emmanuel Pheulpin. Son atout est, qu'en plus de former aux techniques de recherche d'emploi, CLAF Accompagnement propose une remise à niveau en anglais ou encore des cours de bureautique car souvent, les jeunes qui font appel à nous maîtrisent mal des outils comme Excel, ou Powerpoint ».

 

Ainsi, la MDEE agit en connexion avec des organismes pour donner des outils concrets pour intégrer le marché de l'emploi aux jeunes diplômés. En plus des cessions de recrutements, des cessions de formation sur l'état du marché dans certains secteurs est proposé à chaque personne inscrite à la MDEE. Selon leurs profils, ils seront conviés aux ateliers susceptibles de répondre à leurs besoins : l'utilisation d'Internet, la découverte de métiers, etc.

 


Des outils pour les jeunes diplômés qui souhaitent créer leurs entreprises

 

Mais les pôles ressources parisiens que sont les MDEE renferment aussi une branche création d'entreprises. Un entretien individuel avec le Référent création d'entreprise de la MDEE de votre arrondissement est programmé. Ensuite, la MDEE accompagne chacun dans l'élaboration du projet: de l'idée à la gestion. Des réunions d'information sur la franchise, l'étude de marché, et tous les outils indispensables sont régulièrement initiées pour agir en complément du projet personnel. Et tous les domaines sont abordés : le statut d'indépendant, les types de financement, le micro-crédit, tester son projet en couveuse, etc. « Grâce à la couveuse, le jeune entrepreneur peut évaluer le capital nécessaire à la constitution de sa société, tester et cibler sa clientèle, ainsi qu'évaluer son taux de pérennisation. Un outil essentiel qui permet d'amenuiser les risques », précise Emmanuel Pheulpin.

 


Une offre de services évolutive, en phase avec les besoins des jeunes diplômés

 

Et pour toujours améliorer leurs offres de services, « nous souhaitons faire intervenir des conseillers juridiques et comptables pour aider les entreprises qui sont déjà en difficulté, notamment chez les jeunes entrepreneurs, explique le responsable des MDEE. De même, nous pensons faire appel à des avocats pour informer les entreprise sur des notions de droit du travail ».

 

Stéphanie Perrin

 

 

Crédits : MDEE/fotocromo

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis