Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les certifications professionnelles, kézaco?

Les certifications professionnelles, kézaco?

 

19 Mai 2010 à 08h33 | | 0 avis

Les certifications professionnelles, kézaco?

 

En plein choix d'orientation, les écoles affichent des diplômes certifiés niveau II, III ou I au RNCP. Au sortir du Bac ou lorsque l'on est en fac, ce genre de jargon n'est pas très parlant. Concrètement, qu'est-ce que ça apporte? A quel niveau d'études cela correspond? MediaEtudiant.fr fait le point sur ces niveaux de certifications.



 

La CNCP

 

La commission nationale de certification professionnelle (CNCP) a été créé en janvier 2002, dans le cadre de la loi de modernisation sociale. Sous l'autorité du ministère de l'Education et de l'Enseignement supérieur, la commission répertorie l'offre de certifications professionnelles au RNCP et veille à la validité et à la création des diplômes et titres.

 

Le RNCP

 

Le RNCP ou Registre national des certifications professionnelles est un organisme qui centralise et met à jour les diplômes et titres professionnels, les certifications de qualification, reconnus par l'Etat. C'est donc un gage de qualité et de sérieux de la formation puisque la reconnaissance est nationale. Vous pourrez faire valoir votre diplôme RNCP partout en France.

 

Les diplômes internes

 

A contrario des diplômes certifiés RNCP, certains établissements proposent des diplômes propres à l'école. Attention, s'il n'est pas mentionné que le titre est certifié par l'Etat, le diplôme proposé n'a pas une valeur de qualification officielle. Ce qui peut rendre plus difficile pour les employeurs les moyens de cerner vos compétences en France, et plus encore à l'international. Exception faite de certaines écoles réputées dans un milieu et qui n'ont pourtant pas d'enregistrement au RNCP.

 

Les diplômes certifiés RNCP

 

Selon le niveau du diplôme RNCP proposé, vous obtiendrez un diplôme niveau Bac, CAP, BEP, Bac+2, licence (Bac+3), Bac+4 jusqu'à niveau master (Bac+5).

 

Diplôme d'Etat de niveau V

 

  • CAP
  • BEP

 

Diplôme d'Etat de niveau IV

 

  • Bac (général, professionnel et technologique)
  • BMA (Brevet des métiers d'art)
  • BT (Brevet de technicien)
  • BM (Brevet de maîtrise)
  • BP (Brevet professionnel)
  • TP (Titre professionnel)
  • BEATEP (Brevet d'Etat de technicien de l'education populaire de la jeunesse)
  • BEPECASER (Brevet pour l'exercice de la profession d'enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière)
  • DAEU (Diplôme d'accès aux études universitaires)

 

 

Diplôme d'Etat de niveau III

 

  • BTS
  • BTSA (Brevet de technicien supérieur agricole)
  • DUT (Diplôme universitaire de technologie)
  • DEUST (Diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques)
  • DMA (Diplôme des métiers d'art)
  • TP (Titre professionnel)
  • DEJEPS (Diplôme d'etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport)
  • BM (Brevet de maîtrise homologué)

 

Diplôme d'Etat de niveau II (Bac+4) et I (bac+5)

 

Selon les établissements et les formations proposées, vous bénéficierez d'une formation diplômante niveau Bac+4 ou niveau master. Attention, le nombre d'années d'études ne correspond pas forcément à votre niveau de diplôme. Signe d'une qualité d'enseignement ou d'une année de mise à niveau. Exemple : l'école de communication et journalisme ISPA propose un bachelor journalisme sur 3 ans, certifié niveau II donc niveau Bac+4.

 

  • Diplôme de second (licence ou maîtrise)
  • Troisième cycle (Doctorat, DESS, DEA)
  • Diplômes de grandes écoles (ingénieur, stylisme, communication,art, journalisme...)

 

Conseils pour mieux choisir

 

  • Si vous hésitez entre deux écoles de commerce, prenez soin de rechercher le diplôme proposé à l'issue du cursus. Privilégiez l'établissement qui offre un diplôme d'Etat, du niveau le plus élevé possible, pour valider votre haut niveau de compétences.
  • Ne focalisez pas sur les niveaux de diplôme. Tous les secteurs d'activité ont besoin d'employés qualifiés et avoir un diplôme niveau CAP ou BTS peut s'avérer le profil idéal. Tout dépend de votre projet professionnel.
  • Si l'établissement que vous lorgnez ne propose pas de titres certifiés par l'Etat, faites marcher le bouche-à-oreilles ou sollicitez d'anciens élèves pour savoir si l'école est reconnue par la profession et s'il est facile ou non de s'insérer...
  • Vérifiez la validité du diplôme sur le site du RNCP. En effet, la CNCP remet à jour régulièrement les titres certifiés pour garantir que la formation garde toujours la même qualité. Certains établissement n'hésitent pas à faire valoir un diplôme certifié niveau II ou I quand cette certification était valable il ya deux ans, mais plus actuellement.

Plus d'infos : www.cncp.gouv.fr

 

Stéphanie Perrin

 

Crédits : chris2k/virsh

digiSchool a sélectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis