Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les bébés contre la violence à l'école

Les bébés contre la violence à l'école

Au Canada, une méthode d'enseignement particulière fait ses preuves. Des bébés sont amenés dans les classes pour lutter contre la violence à l'école. Le programme s'appelle Racines de l'empathie, et démontre que l'effet que les bébés ont sur les écoliers est positif et permet de réduire les tensions dans les écoles.

14 Aout 2014 à 11h42 | | 0 avis

Les bébés contre la violence à l'école

Racines de l'empathie

Racines de l'empathie est le nom du programme canadien créé par Mary Gordon, qui veut lutter contre la violence à l'école. Pour cela, le programme demande à des parents bénévoles d'emmener leur bébé en classe. Ce programme existe depuis 1996 et a déjà fait ses preuves. Les séances avec les bébés permettent de réduire les comportements agressifs dans les écoles, et les effets se voient encore trois ans après.

Pendant neuf mois, un parent emmène son enfant une fois par mois dans l'école et le cours se fait avec un professeur spécialisé. Ce cours agit comme une sorte de thérapie de groupe et développe l'empathie et les comportements altruistes chez les élèves. Cet apprentissage socio-émotionnel commence à être de plus en plus utilisé en Amérique du Nord, et les bébés ont fait leur apparition dans des classes aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Nouvelle-Zélande et en Allemagne. En tout au Canada, 2600 programmes comme celui-ci existent. Il existe aussi au Québec dans sa version francophone.


Dans la pratique, comment ça marche ?

Pendant ces séances, les élèves observent le bébé. Après ce moment de rencontre, suit un moment plus scolaire avec de la lecture et de l'écriture sur des sujets relatifs au bébé. Ils peuvent aussi dessiner le bébé, poser des questions aux parents et chanter des comptines. Les élèves sont amenés à décrire les émotions du bébé ce qui leur permet ensuite de mettre des mots sur leurs propres émotions. Entre alors en jeu l'empathie puisque cela leur permet de se mettre à la place des autres pour savoir ce qu'ils ressentent. Quand le bébé pleure, les élève veulent l'aider, cela développe les comportements altruistes et l'entraide. Ils peuvent ensuite parler de ce qui les rend triste et les fait pleurer. Ils apprennent aussi quoi faire quand un de leur camarade pleure. On voit alors de vrais changements dans le comportement des élèves, certains élèves peu émotifs se rendent compte qu'ils sont en fait protecteurs et tendres. Les élèves plus timides n'ont plus peur de réciter un poème devant leurs camarades. On voit alors les vrais pouvoirs des bébés.

Chloé Lucas

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis