aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le diplôme DUT TC : témoignage

Le diplôme DUT TC : témoignage

Ayant étudié en DUT TC durant deux années, je profite de mon expérience pour témoigner et vous dire, selon moi, quels sont les points forts et les points faibles de cette formation.

28 Février 2011 à 00h00 | | 0 avis

Le diplôme DUT TC : témoignage

Pourquoi faire un DUT ?

Après avoir réalisé un baccalauréat STG, je voulais continuer les études mais sans savoir pour combien de temps. En effet, j’en avais un peu ras le bol des enseignements, toutefois j’avais l’exemple de plusieurs amis qui poursuivaient leurs études volontiers puisqu’ils aimaient ce qu’ils faisaient. La formation DUT m'a donc séduite sur ce point. Bien que des passerelles existent, les BTS offrent tout de même moins de possibilités de poursuite d’étude que le DUT. Certains diront que le BTS est plus technique que le DUT donc c’est mieux si l’on souhaite s’insérer rapidement sur le marché du travail.

Ce n’est pas totalement faux, mais les DUT sont des formations largement dispensées par des professionnels et la présence de deux stages permet d’acquérir un peu d’expérience.


DUT : les différentes matièresDUT TC les matieres

Concernant les matières, j’ai trouvé la maquette pédagogique assez large. On étudie aussi bien la pratique de la négociation, que la logistique, le marketing, l’informatique, l’économie, le droit. C’est assez plaisant d’avoir toujours des matières différentes, ça casse la monotonie. Mais le problème c’est que parfois ont entre pas dans le cœur des choses par manque de temps. On n’en fait qu’effleurer les matières. Je pense qu’en France on manque d’une formation qui soit moins précise que la faculté (qui passe par de la dictée rapide pour un maximum de volume théorique) et le DUT (qui perd parfois du temps avec des exemples non nécessaires).


DUT ou université

J’ai choisi ce DUT plutôt que l’université pour être un minimum encadré. A la sortie du bac, je savais que je manquais de discipline pour rejoindre la faculté. Le fait que les cours ne soient pas obligatoires m’aurait rendu trop paresseux. L’IUT est une bonne solution pour les personnes comme moi car la présence est obligatoire dans la majorité des cours. Cependant, l’encadrement reste le même que celui de l’université et non pas du lycée comme c’est le cas pour les BTS. Par exemple, si vous ne faites pas vos devoirs, vous n’aurez pas une heure de retenue pour autant, c’est votre problème et vous assumerez. En BTS, l’heure de colle est une sanction possible…

Une autre proximité concerne les enseignants. Que ce soit les enseignants-chercheurs ou les professionnels qui dispensent les cours, ils sont réellement disponibles. Beaucoup plus qu’à la faculté. D’ailleurs de nombreux projets de groupes sont encadrés par un enseignant avec qui vous passez donc un certain temps par petit groupe de 5 à 10 étudiants.

La proximité se retrouve aussi au niveau économique. Les IUT étant de petites structures, elles sont plus proches des entreprises que les facultés. Un annuaire des anciens lieux de stage est très facilement consultable et de nombreuses actions de communication sont menées entre l’établissement et les entreprises.


Après le DUT TC : la poursuite d’étude
poursuite des études

Après mon DUT TC j’ai poursuivi dans une voie radicalement différente. Je suis aujourd’hui en master de ressources humaines après avoir effectué une année de licence AES. On ne le dit pas souvent mais il faut savoir que les enseignants chercheurs de l’IUT sont souvent enseignants dans des facultés. Donc cela peut permettre de rentrer plus facilement dans cette dernière. Alors que mon acceptation n’était pas sûre pour la licence AES, j’ai demandé à l’un de mes enseignants s’il pouvait m’appuyer et j’ai poursuivi mes études sans problèmes.

Mes autres camarades ont pris des voies différentes : certains ont cherché du travail directement après, certains sont partis à l’étrangers pour une année sabbatique, une majorité ont fait une licence professionnelle et d’ailleurs certains de ceux-ci sont aujourd’hui en master. Comme quoi la licence professionnelle permet aussi de poursuivre les études.


Lire également :

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis