Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Lancement du « UEB C@mpus » : les cours devie...

Lancement du « UEB C@mpus » : les cours deviennent virtuels

01 Mars 2011 à 00h00 | | 0 avis

Lancement du « UEB C@mpus » : les cours deviennent virtuels

L’université Européenne de Bretagne (UEB), est devenue, depuis le 8 février 2011, le premier C@mpus. Il s’agit d’un campus numérique, équipé pour dispenser des cours ou des conférences par visioconférences. Ainsi apparait une nouvelle façon d’enseigner.

Rapprocher les étudiants

L’opération campus est un projet initié en 2008 par la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Valérie Pécresse. Le but est de renforcer l’attractivité de l’université française en Europe, et dans le monde grâce à une amélioration des conditions immobilières et numériques. Pas moins de 5 milliards d’euros sont attribués à ce projet.

Il se trouve que la Bretagne doit faire face à un problème d’ampleur : l’éloignement de ses zones d’enseignements et de recherche. De ce fait, l’Université Européenne de Bretagne a proposé de d’équiper numériquement des salles, ce qui donnerait la possibilité de réaliser des cours sous forme de visioconférences. Ainsi, des chercheurs, des étudiants ou du personnel administratifs pourront se réunir, sans déplacement, dans de bonnes conditions, et en toute simplicité. Le projet fut donc retenu dans le cadre de l’opération campus et le 8 février 2011, l’université a inauguré ses 3 premières salles à Rennes, Brest et Lorient.


Le premier pas d’une longue marche

Avec ces trois établissements, une première pierre est posée à l’édifice virtuel. Actuellement, trois salles de 18 places chacune sont reliées numériquement. Mais d’ici 2014, ce n’est pas moins d’une vingtaine de dispositifs qui devraient être mis en place. Ainsi, 72 000 étudiants devraient pouvoir être mis en réseau, 8 900 enseignants-chercheurs et 149 laboratoires. L’ampleur de ce réseau devrait donc ouvrir l’Université de Bretagne à d’autres campus de France et de Navarre. Ce projet qui va couter environ 62 millions d’euros, sera financé par les régions, les communes voisines de Lorient, Rennes et Brest, et bien évidemment par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.


Lire également :

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis