Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

La présentation orale : petits trucs et astuces

La présentation orale : petits trucs et astuces

03 Mars 2011 à 00h00 | | 0 avis

La présentation orale : petits trucs et astuces

Etant une ancienne timide, je sais à quel point il est difficile parfois de devoir présenter un travail à l’oral. Mais progressivement, j’ai acquis des méthodes qui m’ont permises de prendre confiance en moi et d’avoir toujours une excellente note lors de mes présentations orales ce qui n’est quand même pas négligeable !! Ces « petits trucs et astuces » s’adressent à tous, toutes classes confondues, tout niveaux confondus, toutes personnalités confondues.

Présentation orale : mes astuces à moi

Tout d’abord, il faut garder en tête le fait que même pour celui qui est le moins timide de la classe (celui qui parle tout le temps sans lever la main, qui se la pète et qui se fait tout le temps remarquer), une présentation oral reste un exercice terriblement difficile. Le principe même de celui-ci réside dans le fait de présenter à l’aide de powerpoint ( et des documents), un travail, une étude réalisée préalablement.

On présente donc ainsi, la plupart du temps un sujet que l’on connaît, que l’on a nous même étudié et là, la moitié de la note vous sera déjà bénéfique si vous maîtrisez votre sujet. Il n’est pas nécessaire de l’apprendre par cœur bien sûr, mais le simple fait de connaître, de se souvenir de ce que vous avez fait vous sera important. La réciproque est vrai : si ce n’est pas vous qui avez réalisé le travail présenté ou bien que vous l’avez bâclé, cela se sentira tout de suite et vous ne serez pas à l’aise. Vous ne pourrez pas réussir votre oral.


Réussir l'oral : s'entraîner avant toutpresentation orale

Il peut être bien de s’entraîner chez soi : devant un miroir, ses amis ou sa famille pour être plus sûr de soi. De plus, demander à vos collègues de classe de vous dire, à la fin de votre oral, ce qu’ils en ont pensé. Les critiques négatives comme positives sont bonnes à prendre car elles vont vous permettre d’avancer tout en vous améliorant ; répéter ce qui s’est bien passé et tenter d’améliorer les problèmes rencontrés. Ce type d’exercice se construit avec le temps.

Pour ceux qui sont très angoissés à l’idée de passer à l’oral, prenez quelques minutes pour vous isoler. Faites des exercices de respiration lente : inspirations/expirations. Le but étant de calmer votre rythme cardiaque et de ne pas arriver devant l’assemblée tout transpirant, tout tremblant et tout bégayant.

A partir du moment où cela commence, oubliez qu’il y a un public. Fixez-vous sur quelques paires d’yeux conciliantes, qui ne vous feront pas perdre confiance en vous et parlez d’une voix forte. Il vaut mieux avoir l’impression de « crier » plutôt que votre assemblée ne vous entende pas. N’ayez pas l’impression d’être ridicule, ennuyant ou paniqué. Il est normal que vous trembliez un peu.

Et si vous perdez, par un malheureux hasard, vos moyens, faites un effort maximal de re-concentration. Posez-vous quelques secondes pour souffler, reprendre appui sur vos notes (pour cela, il peut être très utile d’utiliser le power point comme un support visuel pour vous rappelez à tout moment du fil conducteur et rendre un exposé enjoué et logique).


Passer à l'oral : alors, prêt ?

Courage ! Avec le temps, ces méthodes deviendront des automatismes et vos oraux seront des moments de fierté absolus ! Et au pire rappelez-vous bien que … le ridicule ne tue pas !


 

Lire également :

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis