Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

La lutte contre la violence dans les écoles br...

La lutte contre la violence dans les écoles britanniques

La Grande Bretagne a mis en place, depuis 10 ans, une solution policière pour lutter contre la violence dans les établissements scolaires, chaque matin, des policiers veillent sur les jeunes dans les écoles, un quart des établissements britanniques sont concernés. En France, ce dispositif ne fait pas l’unanimité et le gouvernement recherche d’autres moyens que la présence policière.

03 Février 2011 à 12h23 | | 0 avis

La lutte contre la violence dans les écoles britanniques

L’exemple de l’école de Twickenham

Chaque matin, à l’école de Twickenham dans la région de Londres, ce n’est pas la directrice qui accueille les élèves mais l’agent de police qui connaît la plupart des collégiens par leur prénom. Les forces de l’ordre sont présents aussi bien dans les écoles de garçons que de filles.


 

Changer l’image de la police envers les jeunes

prevention dans les ecoles

Au départ, les jeunes étaient inquiets lorsqu’ils ont vu la police dans l’établissement, mais maintenant ils trouvent cela rassurant. Le policier passe sa journée à nouer des liens et tenter d’inspirer confiance aux jeunes qui n’ont pas forcément une bonne image de la police, il n’est pas question d’espionnage, mais l’officier doit toujours savoir ce qui se trame pour pouvoir anticiper sur d’éventuels problèmes.


 

La prévention auprès des plus jeunes

Les policiers n’ont pas le droit à l’erreur, car il y a plusieurs centaines d’élèves dans cet établissement, l’impact des décisions jouent également sur les familles et l’entourage de ces jeunes. Les policiers du commissariat qui travaillent dans les établissements scolaires subissent une sélection et doivent être volontaire et interviennent désormais auprès des plus petits : une des périodes les plus sensibles pour les enfants c’est le passage du CM2 au collège, c’est pourquoi, des officiers vont se rendre dans toutes les écoles primaires.


 

Un bilan satisfaisant

Aujourd’hui, il y a des policiers dans un quart des écoles britanniques et le bilan semble satisfaisant, dans les quartiers difficiles, ils empêchent souvent les jeunes de sombrer dans la délinquance.


 

Une autre politique en France

La France ne souhaite pas mettre en place de policiers dans les établissements mais plutôt faire de la prévention auprès des jeunes collégiens.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis