En ce moment :

Préparez votre séjour à l'étranger : pensez à votre assurance santé !

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Comment insérer les jeunes sans diplôme ?

Comment insérer les jeunes sans diplôme ?

Chaque année, des centaines de milliers de jeunes sortent du système scolaire sans aucun diplôme. Ils doivent rebondir en développant des stratégies dans la recherche d’un emploi : se déplacer, se rendre à la mission locale, se faire accompagner.

17 Mars 2011 à 00h00 | | 0 avis

Comment insérer les jeunes sans diplôme ?

L’insertion des jeunes sans diplôme

Néanmoins, 70 % des jeunes sans qualification trouvent un premier emploi en moins de 3 mois, très souvent pour un poste d’ouvrier, d’employé mais pour une durée déterminée (CDD, intérim, temps partiel) et avec un salaire qui dépasse rarement le SMIC : le jeune est dans la précarité.

Les missions locales permettent de faciliter l’insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans. Elles accueillent près d’un million de jeunes, ayant des difficultés dans la recherche d’un emploi. Ainsi, les jeunes peuvent participer à différents ateliers : réalisation du CV et de la lettre de motivation, exercice sur l’entretien d’embauche et obtenir une formation : remise à niveau, formation dans son domaine d’activité comma la sécurité, la santé.


La formation des jeunes sans diplôme

De nombreux jeunes qui décrochent du système scolaire peuvent par la suite intégrer un GRETA (groupement d’établissements publics locaux d’enseignement) pour y suivre une formation scolaire, très souvent en alternance ou en apprentissage. Le GRETA est appuyé par la MGI (mission générale d’insertion) dont l’objectif est de réduire le nombre de jeunes sans diplôme.

Il existe également l’école de la deuxième chance, ouverte aux jeunes volontaires qui pourront suivre une formation de 9 mois à 1 an. Cette école permet de lutter contre l’exclusion des jeunes non diplômés. Le jeune va apprendre à lire, écrire, les notions en informatique, les langues étrangères et à construire un projet professionnel grâce à la réalisation de stages. A la fin de cette école de la deuxième chance, le jeune recevra un certificat qui indiquera le niveau de compétences pour lui permettre de mieux accéder à la vie active.

 


Les métiers qui recrutent sans diplôme

En France, 5 millions de travailleurs occupent un emploi sans aucune qualification. Ces dernières années, l’emploi des femmes et les nouvelles technologies ont restreint le travail des jeunes sans qualification. Toutefois, certains secteurs recrutent ces jeunes comme le secteur du commerce, de la restauration, des services à la personne, du bâtiment et de l’industrie car la demande est importante, face à une population vieillissante.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis