Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

CAP esthéticienne : devenir auto-entrepreneur

CAP esthéticienne : devenir auto-entrepreneur

10 Mai 2011 à 00h00 | | 0 avis

CAP esthéticienne : devenir auto-entrepreneur

Anne a décroché en son CAP esthéticienne, il y a déjà 2 ans. Elle, qui au départ, voulait devenir hôtesse de l’air, vient de créer sa propre entreprise : son institut de beauté.

Pourquoi le choix de devenir esthéticienne ?

« Esthéticienne, c’est une passion, j’adore voir les gens s’épanouir, les transformer pour devenir plus beaux. Au départ, je voulais devenir hôtesse de l’air mais avec les accidents de l’aviation, j’avais très peur et j’ai décidé d’apporter du bien aux personnes. »


Auto-entrepreneur : quelle formation et pourquoi ?

« Après avoir obtenu mon CAP esthétique, j’ai continué en bac pro esthétique tout en travaillant à domicile afin de me constituer une clientèle, car déjà à l’époque j’envisageais de créer ma propre entreprise : ouvrir un commerce. J’ai suivi une formation dans la gestion de 2 mois avant de pouvoir m’installer à mon compte dans un local.

J’ai voulu m’installer à mon compte, car à domicile, les prix sont plus élevés, il faut prendre en compte le prix du transport, du carburant et faire des kilomètres alors que dans un local, on n’est pas obligé de passer 30 minutes, une heure sur la route à perdre du temps au lieu de s’occuper d’une cliente.M’installer dans un local, n’était pas un financement important : je disposais d’une clientèle et du matériel adéquat, les seules dépenses étaient le mobilier. »


Qu’est ce qui fait une bonne esthéticienne ?

« Je pense qu’il faut posséder une bonne dose de psychologie féminine, être à l’écoute des clients mais en plus de leur faire plaisir, il faut faire preuve d’empathie. IL faut être douce, connaître les produits et donner de bons conseils. Dans ce métier, j’aime créer du bien être, entendre les clients me dire qu’ils se sentent bien, beaux et que j’exerce correctement mon métier et qu’ils envisagent de revenir très rapidement. »

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis