Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Vincent Klingbeil : "Nous recherchons avant tou...

Vincent Klingbeil : "Nous recherchons avant tout des Digital Natives"

Vincent Klingbeil est le co-fondateur du groupe ES numérique notamment. Cet ancien avocat à troqué sa robe pour l'univers passionnant d'internet. Entretien avec un "drogué" du web.

09 Avril 2014 à 16h44 | | 0 avis

Vincent Klingbeil :

Rappelez-nous votre parcours scolaire et professionnel

J’ai une double formation juridique et commerciale. J’ai commencé par des études de droit à l’Université Paris II Panthéon Assas ou j’ai obtenu un master en droit des affaires et fiscalité puis j’ai intégré le programme Grande Ecole d’Audencia (ex ESC Nantes) dans laquelle j’ai obtenu un master en management.

Nous prévoyons sur l'année 2014 d'embaucher 100 salariés supplémentaires, aussi bien sur les métiers techniques que sur les métiers du webmarketing.

J’ai ensuite réussi le certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA) puis j’ai exercé pendant deux ans en tant qu’avocat dans un cabinet américain avant de quitter la robe pour le web ! J’ai cofondé plusieurs start ups (TalentZapping, ClicPresse) avant de cofonder Ametix. J’ai également une participation dans la start up dymant.com qui a été fondée par mon frère David-Alexandre.


 

Présentez-nous Ametix

Ametix fait partie du groupe ES numérique que nous avons monté avec mes associés Patrick Bunan, Serge Bunan et Stéphane Boukris. Le Groupe est composé de 3 sociétés : Ametix, GoingToDigital et SBP. Nous sommes aujourd’hui une digital company composée d’une centaine de salariés avec une offre multi services 100 % digital. Nous prévoyons un chiffre d’affaire de 10 millions d’euros en 2014.

Nous sommes spécialisés dans le recrutement et l'ingénierie de profils web techniques et webmarketing et nous avons également une forte expertise sur les métiers de l’infrastructure, réseau et télécom. Nous accompagnons aujourd’hui plus de 200 entreprises (grands comptes et start-ups ) dans la construction de leurs équipes.


 

Avez-vous d'autres projets en cours, si oui, lesquels ?

Nous prévoyons sur l’année 2014 d’embaucher 100 salariés supplémentaires, que ce soit sur les métiers techniques (développeurs, intégrateurs, chefs de projet technique, administrateurs réseaux...) que sur les métiers du webmarketing (traffic managers, chefs de projet fonctionnels...).

Il nous arrive fréquemment de privilégier la candidature d’un autodidacte passionné plutôt que celle d’un sur diplômé n’ayant pas d’intérêt particulier pour le web.


Le web et vous : une passion depuis tout petit ou est-ce venu sur le tard ?

Je suis connecté 98 % de mon temps et ce depuis de nombreuses années ! Le web est devenu plus qu’une passion je pourrais dire qu’il s’agit véritablement d’une drogue. J’ai besoin de faire 2 à 3 heures de veille par jour pour me tenir au courant de l’actualité du web.


 

Quels sont les métiers qui recrutent le plus dans le domaine du digital ?

Aujourd’hui le monde du digital est en pleine effervescence. Nos clients recrutent énormément et comptent sur nous pour leur trouver les meilleurs consultants afin de les accompagner dans leur transformation digitale. Les métiers qui ont le plus le vent en poupe actuellement sont :

  • Développeurs (PHP, .Net, Java…)
  • Chefs de projet technique
  • Traffic managers
  • Expert SEO / SEM
  • Data Scientist
  • Expert E-CRM / Datamining
  • Community managers
  • Développeurs mobile (IOS, Android,…)


Les entreprises privilégient-elles vraiment les diplômes ? Les "autodidactes" ont-ils une chance ?

Dans le cadre de nos recrutement nous respectons un process très exigeant (tests techniques, entretiens techniques, tests de personnalité, entretien RH..). Si l’obtention d’un diplôme est un point positif sur un CV il n’en demeure pas moins que les compétences et les expériences sont dans le web beaucoup plus importantes.

Nous vivons actuellement une véritable révolution numérique et je suis convaincu que nous en sommes qu'au début.

Il nous arrive fréquemment de privilégier la candidature d’un autodidacte passionné plutôt que celle d’un sur diplômé n’ayant pas d’intérêt particulier pour le web. Nous recherchons avant tout des Digital Natives !


 

Comment voyez-vous l'avenir du digital ?

Nous vivons actuellement une véritable révolution numérique et je suis convaincu que nous en sommes qu’au début. L’arrivée de la BIG DATA et de toutes les conséquences que cela peut avoir sur tous les secteurs de l’économie risque de devenir la nouvelle révolution.

Je suis assez confiant sur l’avenir du Digital en France car je constate que nos clients ont de plus en plus de besoin ce qui nous donne beaucoup de travail ! Néanmoins dans un secteur mondialisé avec une forte concurrence j’espère que tous les moyens serons mis en œuvre par tous les acteurs pour faire émerger un nouveau Google français.


 

Si vous deviez donner des conseils aux jeunes qui voudraient se lancer dans les métiers du digital, quels seraient-ils ?

Le meilleur conseil est de se lancer dans ce secteur à partir du moment où il vous passionne. Pour devenir passionné n’hésitez pas à faire beaucoup de veille et à aller sur digiSchool !


Dossier sponsorisé par nos partenaires :

SUP DE PUB 

Sup de Pub est la grande école de communication, publicité et marketing du groupe INSEEC. Elle propose 4 filières à partir du niveau bac +3 entièrement dédiées au digital, pour les marketeurs, les littéraires, les créatifs ou les étudiants qui ont un projet d'entreprise. 

 

Interview | Site

ECITV 

L'ECITV est la grande école parisienne des métiers d'Internet et de la Télévision. Elle propose aux étudiants des formations de Bac à Bac+5, préparant de manière complète et polyvante aux principaux métiers de ces 2 secteurs.

 

Interview | Site

IFOCOP 

L'IFOCOP est un institut de formation spécialisé dans les métiers du tertiaire qui forme plus de 2 000 stagiaires par an. Il propose plusieurs formations en web et digital : développeur, community manager, webmarketeur...

 

Site | Témoignage

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'Nous recherchons avant tout des Digital Natives"") AS score , ' at line 1