Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Interdiction du voile à l'université: le déb...

Interdiction du voile à l'université: le débat de nouveau relancé

Le Centre d’études et de recherches universitaires (Ceru) a publié une note juridique mercredi, dans laquelle il se positionne à droite et revient sur le port du voile à l’université. Le Ceru se prononce contre une loi qui interdirait le port du voile dans les universités publiques.

Publié le 27 Février 2015 à 11h21 | | 0 avis

Interdiction du voile à l'université: le débat de nouveau relancé

Le Ceru contre l’interdiction du voile à l’université

Le Centre d’études et de recherches universitaires s’est prononcé mercredi à travers une note juridique sur le débat de l’interdiction du voile à l’université relancé après les attentats contre Charlie Hebdo et les attentats au Danemark orchestrés ses derniers mois. Le Ceru se prononce contre une loi qui interdirait le voile dans les établissements d’enseignement supérieur publics mais néanmoins il invite les directeurs d’universités à bien encadrer le port du voile dans les règlements intérieurs de manière à «  garantir la conciliation entre le principe de laïcité et la liberté religieuse ».

L’UMP pour l’interdiction du voile étendu aux établissements d’enseignement supérieur

Cette suggestion émise par le Ceru, met de nouveau le débat de l’interdiction du voile à l’université sur le tapis après que le député UMP (Union pour un mouvement populaire) des Charente-Maritime Eric Ciotti a déposé une proposition de loi demandant l’interdiction clair du voile à l’université dans un soucis de laïcité totale. Il proposait ainsi d’étendre la loi de 2004 aux établissements d’enseignement supérieur publics. Selon lui, la France assisterait depuis quelques années « à une montée de revendications religieuses et communautaristes dans l’enseignement supérieur ».  Lydia Girous, secrétaire nationale de l’UMP aux valeurs de la République et à la Laïcité s’était elle aussi prononcée concernant le port du voile, à travers un communiqué de presse.

Avant cette proposition de loi de nombreux incidents dans le milieu universitaire ont également favorisé se débat houleux, comme le professeur de l’université Paris XIII qui ne voulais pas faire cours devant une étudiante voilée ou encore le professeur de l’école du barreau de Paris qui pour les mêmes raisons s’était déshabillé en plein amphithéâtre en signe de protestation contre une étudiante qui portait le voile.

Le président de la CPU clos le débat … pour un temps

Selon le directeur du Ceru, Olivier Vial, « si on interdisait le port du voile à la fac, on serait obligé d’étendre ce principe aux autres services publics au nom du principe d’égalité, ce qui semble impossible et pas souhaitable ». Jean-Loup Salzmann, président de la CPU (Conférences des présidents d’université), avait publié dans la tribune du nouvelobs.com que « le voile fait partie du paysage français, du RER à la rue en passant par l’université, qui se doit, bien plus encore que tout autre lieu public, d’être un lieu de dialogue, de discussion, un endroit pour les libertés de toutes sortes et non un lieu d’exclusion ou de discrimination ».

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis