Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Interdiction du portable au collège, cellule d...

Interdiction du portable au collège, cellule de laïcité - Les news de l’Education

Il s’en passe des choses au ministère de l’Education nationale ! A la rédaction, on a décidé de vous faire un résumé des infos qui sont tombées au cours des derniers jours. Au menu : examens au collège, interdiction du portable dans les établissements et cellule de laïcité.

Publié le 20 Septembre 2017 à 14h31 | | 0 avis

Interdiction du portable au collège, cellule de laïcité - Les news de l’Education

Quand l’Education nationale ne fait pas de nouvelles annonces sur l'affaire APB (que nous avons largement couverte), elle lance des annonces que digiSchool se doit de relayer. Ces nouvelles ne sont pas étonnantes si on tient compte du fait que nous sommes en plein mois de rentrée, et que le ministère de l’Education nationale est celui d’un nouveau gouvernement qui a un programme à mener. Au cours des derniers jours, les annonces concernaient principalement le collège.

 

Interdiction du portable dans les collèges

C’est une des annonces les plus médiatisées faites par Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale : l’interdiction totale du téléphone portable dans l’enceinte des collèges. Elle faisait déjà partie du programme du président Macron, mais le ministre de l’Education nationale a rappelé sa volonté d’appliquer cette mesure le 14 septembre dernier. Ce qui sera vraisemblablement difficile, à l’heure où les smartphones constituent pour beaucoup de collégiens un accessoire indispensable… mais pas seulement. Car des associations de parents d’élèves, comme la Peep, se montrent sceptiques face à cette interdiction. Il faut également rappeler que le Code de l’éducation prévoit déjà l’interdiction du portable dans les établissements. La loi étant insuffisante, le gouvernement souhaite passer à la vitesse supérieure. Y parviendra-t-il ? Le site de France Info indique en tout cas que le collège Georges Besse de Loches (près de Tours) a déjà totalement interdit le portable dans son enceinte, contribuant ainsi à une baisse du harcèlement scolaire chez ses élèves.

➜ À voir aussi : 5 astuces pour être moins accro à son smartphone

 

Des contrôles à l’entrée en 6ème

Toujours en ce qui concerne les collégiens, le ministère de l’Education nationale instaure dès cette rentrée de nouveaux tests, afin de déterminer dès le début de l’année les lacunes des élèves. Le même procédé est aussi appliqué en primaire, aux classes de CP. Pour les élèves de 6ème, ces évaluations auront lieu vers la fin du premier trimestre, au mois de novembre. Reste à savoir si ces nouveaux tests, qui rendent sceptiques les syndicats d’enseignants, porteront leurs fruits.

➜ À voir aussi : Comment évacuer le stress des examens ?

 

Une cellule de laïcité pour lutter contre la radicalisation dans les collèges et lycées

Les détails de cette annonce faite par Jean-Michel Blanquer dans l’Express (et réitérée dans une interview sur Europe 1) sont encore un peu flous. Ils font suite à des retours alarmants provenant de plusieurs collèges où le phénomène de radicalisation islamiste prendrait de plus en plus d’ampleur. Le ministre de l’Education nationale a donc annoncé la création d’une « cellule de laïcité » au sein du ministère afin de « répondre à tous les cas qui se présentent via les rectorats ». Il a expliqué à l’Express : « Il doit exister une unité des adultes au sein de l'établissement pour regarder en face ce type de phénomène et y réagir de façon appropriée. Mais si une certaine impuissance se manifeste localement, l'ensemble de l'institution se mobilisera. Ce que je souhaite c'est que sur un tel sujet des problèmes identiques trouvent une réponse identique sur l'ensemble du territoire ». La cellule de laïcité prendrait la forme d'une équipe constituée de juristes et d’experts disciplinaires.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis