Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Témoignage : Institutrice

Témoignage : Institutrice

14 Décembre 2011 à 15h56 | | 0 avis

Témoignage : Institutrice

Voici le témoignage d'une institutrice qui nous raconte sa formation, son métier et ses fonctions !

Décrivez votre parcours (scolaire et professionnel)

Pour faire ce métier, il fallait un Bac +3 quand j’ai passé le concours (aujourd’hui le concours est modifié il faut un bac +4). J’ai fait un Dut GEA et une licence économique. Je me suis inscrite à des cours de préparation au concours d’entrée à l’iufm pendant la licence, j’ai réussi le test d’entrée. Ensuite j’ai fait l’année de préparation au concours à l’iufm ( PE1) , puis j’ai réussi le concours. Pour finir j’ai fait ma Pe2 (deuxième année à l’iufm avec des stages pratiques)

J’ai eu des CM1 pour ma première année, puis une classe de CM1/CM2 et cette année je suis remplaçante (je remplace les instits malades de la maternelle au CM2 : j’ai surtout eu des maternelles)

 


 

Quelles fonctions remplissez-vous dans votre emploi ?

En tant que fonctionnaires, notre travail est clairement défini dans les programmes. Toutes les compétences devant être acquises par les élèves à un âge donné y sont répertoriées.

Je dois boucler tout le programme en une année, ce qui n’est pas toujours facile car les heures d’enseignement ont diminué avec l’apparition du soutien.

Notre rôle est de faire en sorte que les élèves apprennent : nous avons une liberté pédagogique (choix des manuels, des supports utilisés…) mais cela dépend bien entendu des moyens dont dispose l’école. Parfois il faut faire avec pas grand-chose !!


Quelles sont les qualités requises pour être un bon enseignant ?

Il faut être organisé : prévoir sur l’année les compétences que les élèves doivent acquérir. Il faut savoir adapter son travail aux élèves et tirer des leçons de ce qui n’a pas marché quand une séance n’a pas eu les effets souhaités.

La patience et la diplomatie sont aussi des qualités souhaitées.

Pour que le travail soit plus intéressant, il faut savoir s’investir dans des projets (visites pédagogiques, théâtre…) et ne pas faire chaque année la même chose.

 


 

Pourquoi aimez vous votre métier ? Quels sont les points que vous aimez moins ?

J’aime ce métier car je me sens utile. De plus on peut enseigner de la maternelle eu cm2 ce qui permet de ne pas s’engluer dans une routine. J’aime aussi concevoir des projets de classe et voir les élèves apprendre et devenir autonome.

La formation n’est pas vraiment en phase avec la réalité du terrain. A l’iufm on nous montre des séances avec 6 élèves qui durent sur plusieurs semaines ou avec des gros moyens (vidéo projecteur, ordinateurs …) mais cela n’est pas possible dans certaines écoles (pour des raisons de moyens) et avec la classe (car il faut aussi finir le programme et avancer)

Nous n’avons quasiment aucune formation pour accueillir les élèves handicapés.

 


 

A quelle tranche de salaire peut-on prétendre pour un tel poste ?

1500 (en début de carrière) et 2400 (en fin). Avec le nouveau concours cela va peut être changer.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis