Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Huissier de justice : un métier critiqué

Huissier de justice : un métier critiqué

13 Mai 2011 à 11h07 | | 0 avis

Huissier de justice : un métier critiqué

Devenir huissier de justice n’est pas un métier facile. Patricia exerce ce métier depuis peu de temps. Elle raconte son parcours et sa vocation pour se métier très critiqué auprès des français.

Pourquoi le choix de devenir huissier de justice ? 

« Pendant mes études en droit, j’ai eu l’occasion de travailler durant les vacances d’été auprès d’une étude d’huissier de justice. Mon job consisté tout simplement à archiver des documents, à effectuer des photocopies et j’ai longuement discuté avec des professionnels de ce métier. Après mon diplôme, cette étude m’a proposé un stage professionnel pour me faire découvrir les facettes de ce métier : fini le classement et les photocopies. »


Quelle formation as-tu suivie ?

« Après l’obtention de ma licence de droit et de mon master en droit, j’ai réalisé un stage obligatoire de deux ans dans une étude d’huissier de justice et parallèlement je suivais une formation également obligatoire au département formation des stagiaires dont l’objectif est de préparer les candidats à l’examen professionnel d’huissier de justice dont le coût est de 200 €. Cet examen comporte des épreuves écrites (dissertation sur un sujet juridique) et orales. »


Huissier de justice : qu’est ce que tu aimes dans ce métier ? Est-il difficile ?

le droit

« C’est une profession qui est au service d’une justice de proximité, je suis régulièrement confronté à toutes sortes de situation, souvent difficile mais se métier reste très riche intellectuellement et même humainement. Les moments difficiles sont les expulsions de personnes et surtout d’enfants mais aujourd’hui, de nombreuses aides peuvent être accordées pour ceux qui sont dans l’embarras et les locataires sont davantage protégés que les propriétaires. »


Votre métier est très souvent critiqué. Que réponds-tu aux critiques ?

« Je dois avant tout répondre à une décision de justice, ce n’est pas les huissiers de justice qui font la justice, ils font simplement que répondre à la loi. Je trouve normal de réclamer de l’argent à ce qui en doit et les huissiers de justice ne traitent pas uniquement que les impayés, ils peuvent donner des conseils aux personnes en difficulté. »

« La rémunération varie en fonction des actes tarifés par l’Etat et des prestations à honoraires libres, c'est-à-dire que nous gagnons assez bien notre vie. »


Lisez aussi

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis