Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Front national : le premier parti de France che...

Front national : le premier parti de France chez les jeunes ?

Florian Philippot, actuel numéro deux du Front National, a déclaré que le parti d’extrême-droite serait devenu « le premier parti de France chez les jeunes ». Une remarque qui suscite quelques remous.

Publié le 02 Décembre 2014 à 12h22 | | 1 avis

Front national : le premier parti de France chez les jeunes ?

Si l’on se penche sur les dernières élections européennes, il semble que l’homme politique n’est pas tout à fait tort mais ses propos sont tout de même à nuancer puisque seulement 25% des jeunes électeurs avaient fait le déplacement dans les bureaux de vote.

Le FN en progression chez les jeunes, l'absention encore plus

Ainsi donc, au mois de mai dernier, pour les élections européennes, un votant sur trois de moins de 35 ans déclarait avoir donné son suffrage au FN, largement plus que pour l’UMP, le PS ou encore Europe-écologie.

Un score qui est même en très nette hausse si l’on compare avec les résultats du FN lors de l’élection présidentielle de 2012 durant laquelle Marine Le Pen avait obtenu 15% des voix des 18-24 ans, la positionnant ainsi juste après François Hollande et Nicolas Sarkozy.

Mais l’abstention galopante de ces dernières élections ne permet pas réellement de déterminer si le FN est vraiment le parti plébiscité par les jeunes. En effet, plus de 70% des jeunes de 18-24 ans inscrits sur les listes ne sont pas allés glisser leur bulletin dans les urnes. Un score du FN à relativiser certes, mais une abstention alarmante pour ses opposants.

Comme le directeur du département Opinion de l’Ifop l’explique, parmi les abstentionnistes il subsiste très probablement de nombreux sympathisants FN. Alors, les jeunes sont-ils vraiment séduits par le FN ? 

Les avis sur cet article
Enzo

20 / 20

ça ne pourrait pas être pire qu'en ce moment !!!! Envie d'aller dans le mur et tout recommencer autant y aller le plus vite possible !
Par

Enzo

- le 02 Décembre 13h51