Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Fraude à un examen : un étudiant condamné à...

Fraude à un examen : un étudiant condamné à 2 mois de prison

On a beau le dire et le répéter, certains candidats aux examens préfèrent tricher malgré les risques et punitions encourus. Cette nouvelle histoire devrait en refroidir plus d’un. Un étudiant vient d’être condamné à 2 mois de prison avec sursis pour avoir remplacé un autre étudiant lors d’un examen.

Publié le 02 Juin 2015 à 10h54 | | 0 avis

Fraude à un examen : un étudiant condamné à 2 mois de prison

Si les étudiants redoublent d’efforts et de créativité pour tricher lors des examens, cet étudiant chinois a lui choisi de tout simplement remplacer son ami pour passer l’épreuve à sa place.

L’étudiant remplace son ami mais la prof le confond

C’est en 2013, à l’université de Clermont-Ferrand, que s’est passée cette affaire de triche. Un jeune étudiant chinois de 24 ans, Yijie, s’était présenté à une épreuve à la place du candidat officiel : « Je voulais juste rendre service à un ami. Il m’a demandé de l’aider, j’ai accepté sans trop réfléchir… ».

Cela faisait trois ans que cet élève chinois étudiait au sein de cet établissement quand son ami lui a demandé de l’aide. Il lui explique qu’il a besoin que Yijie le remplace dans une épreuve réservée aux élèves étrangers afin d’évaluer leurs compétences en grammaire et orthographe françaises.

Le 22 mai 2013, Yijie débarque donc à l’examen avec la carte d’étudiant de son ami. Le plan se déroule sans accroc jusqu’à ce qu’il rende sa copie. La prof s’occupant de ce cours habituellement regarde alors son prétendu élève et ne le reconnaît pas, elle se rend alors compte de la fraude à l'examen. L’étudiant est alors bien obligé d’avouer qu’il remplaçait son ami…

2 mois de prison avec sursis pour préserver la crédibilité des diplômes de nos facs

L’étudiant en économie, pris sur le fait, s’est donc retrouvé convoqué au tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand. Il a pu s’exprimer à la barre grâce à une interprète, face à trois juges. Il a tenté de plaider sa cause : « Je suis en troisième année d’économie à l’université d’Auvergne. Je suis un étudiant sérieux et travailleur ».

Le procureur, de son côté, est intervenu pour rappeler l’importance de « préserver la crédibilité des diplômes de nos universités. Il faut marquer l’interdit par rapport à de tels comportements ». La défense a bien tenté d’expliquer que Yijie n’avait pas eu conscience de la gravité de ses actes et imploré l’indulgence du tribunal : « Pour lui, il ne s’agissait pas d’un examen en bonne et due forme, avec diplôme à la clé, mais d’un test de niveau sans grande importance ». Finalement, les juges ont suivi les réquisitions du procureur en infligeant une condamnation de deux mois de prison avec sursis au jeune étudiant chinois.

Voilà un étudiant qui ne devrait pas retenter de tricher avant un long moment… !

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis