Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Analyse du Financial Times sur la domination de...

Analyse du Financial Times sur la domination des masters en management français dans son classement

21 Septembre 2010 à 00h00 | | 0 avis

Analyse du Financial Times sur la domination des masters en management français dans son classement

Della Bradshaw, journaliste au Financial Times, explique pourquoi les écoles de commerce françaises dominent le classement des meilleurs masters en management. Mediaetudiant.fr a traduit pour vous cet article intéressant pour comprendre le phénomène des business schools françaises...

 

Le classement des meilleurs masters en management publié hier dans le Financial Times

Le palmarès des meilleurs masters en management du Financial Times est sorti hier. Les écoles de commerce françaises y arrivent largement en tête, trustant 17 des 65 premières places.

Della Brashaw, journaliste au Financial Times, a consacré un article au phénomène des écoles de commerce françaises...

paris quartier de la défense

le quartier de la Défense, à Paris, lieu stratégique


L'article original paru dans le Financial Times traduit en français

Certaines disciplines universitaires sont-elles plus prestigieuses que d'autres ? Et est-ce que leur hiérarchie dépend d'où l'on se situe dans le monde ? Il y a quelques années, en Inde, j'ai dîné avec un groupe de professeurs d'une de leurs écoles de commerce. Alors que la soirée avançait, la conversation s'est orientée au sujet de nos enfants. Ils m'ont demandé ce que mon fils aîné souhaitait étudier à l'université. J'ai répondu qu'il choisirait sûrement l'histoire. Ils étaient stupéfaits : "Les anglais étudient encore l'histoire ?"

ESCP Europe ESC Financial Times Ranking

Ils m'ont expliqué qu'en Inde, on parlait très peu d'études d'art. Leurs enfants souhaitaient devenir docteurs, ingénieurs, ou au moins économistes. C'est pour cela que je me suis demandé pourquoi certaines professions - surtout dans le business ou le management - sont tellement plus populaires dans certains pays que dans d'autres.

Ce n'est pas qu'une question de curiosité académique, cela s'inscrit particulièrement dans le cadre du classement Financial Times des Masters en Management, le thème de ce magazine (l'édition de cette semaine, ndlr), classement qui est dominé par les écoles de commerce françaises ; 17 des 65 meilleurs programmes de master en management (et cinq du top 10) sont français.

HEC FT ranking ESC

La suprématie des grandes écoles (en français dans le texte, ndlr) françaises ne surprendra pas ceux qui comprennent le fonctionnement si particulier de l'enseignement supérieur français. Essentiellement, ceux qui passent "le bac" (en français dans le texte, ndlr) au lycée ont droit à une place à l'université. Mais ceux qui veulent étudier dans les prestigieuses et souvent coûteuses grandes écoles ont un obstacle supplémentaire à franchir, sous la forme d'une formation spécialisée de deux ans suivie d'un concours.

Les personnes les plus influentes et brillantes de l'establishment français viennent invariablement de ces écoles. Et alors que la peur du chômage touche les classes moyennes françaises, les parents veulent investir ce qu'il faut pour donner à leur progéniture une éducation qui leur donnera un coup de pouce sur le marché de l'emploi, ce qui intensifie la compétition pour les places. Le fait est que les grandes écoles n'enseignement que deux matières : l'ingénierie et le business. Si vous souhaitez étudier la philosophie ou la littérature, la médecine ou le droit, alors il faut passer par l'université.

Tout cela est une particularité française. Qu'en est-il des Etats Unis ; quels diplômes vous emmènent au sommet ici ? Droit ? Business ? Il semblerait. Barack Obama, bien sur, est un avocat, alors que George W. Bush est allé à Harvard Business School. En Allemagne, pays connue pour son savoir technique, Angela Merkel, la chancelière, est une scientifique, elle a étudié la physique à l'université. Le premier Ministre indien, Manmohan Singh, est un économiste.

ESSEC Financial Times Master in Management

Le pays qui est vraiment intéressant, c'est le Royaume Uni. Quels diplômes vous emmènent au sommet en Angleterre ? L'éternelle réponse, c'est le PPE degree d'Oxords - politique, philosophie et économie -. Non seulement David Cameron détient ce diplôme, mais aussi 5 autres membres conservateurs de la coalition : William Hague, ministre des affaires étrangères ; Sir George Yound, ministre en charge de la relation avec la Chambre des Communes ; Philip Hammond, ministre des transports ; et Jeremy Hunt, ministre pour tout ce qui concerne la culture, les medias, le sport et les jeux Olympiques. Le plus intéressant est peut-être David Willetts, secrétaire d'état chargé des universités et de la science : celui qui détermine la politique qui concerne les écoles de commerce !

Les diplômes universitaires en Business sont peu nombreux parmi l'élite britannique (même si, pour être honnête, Hague a obtenu un MBA à Insead). Etant donné cet état des choses, il est peut être surprenant que les écoles de business britanniques réussissent si bien dans le classement FT MiM. Des 65 écoles classées, 11 sont anglaises, et le Royaume Uni est deuxième derrière la France en ce qui concerne le nombre d'écoles représentées.

L'école britannique la mieux classée est la London School of Economics and Political Science (LSE), classée 7ème mondiale cette année. Cette école est célèbre de par le monde pour son approche rigoureuse des sciences sociales, mais elle a récemment créé un département de management qui a été accueilli avec beaucoup de suspicion dans et l'extérieur de l'établissement. Ayant évité le business depuis des décennies, la LSE n'a que récemment décidé qu'elle voulait s'y lancer.

EM Lyon Business School FT

La vision selon laquelle le management n'est pas une "véritable" discipline académique a perduré dans les écoles de business britanniques pendant des années et est toujours imprégnée dans la culture de nombreuses entreprises. Une question subsiste : pourquoi les écoles britanniques ont-elles si bien réussi dans le classement des MiM ?

La réponse est salutaire, avec pLoour meilleur exemple la LSE : 100% de leurs étudiants de son programme de MiM viennent d'ailleurs que du Royaume Uni. Contrairement aux grandes écoles, où les étudiants français sont majoritaires, les meilleures écoles de commerce anglaises forment des étudiants étrangers.

Bien sur, ce n'est pas complètement une mauvaise nouvelle pour le Royaume Uni, cela montre le prestige dont jouit le système éducatif anglais au niveau mondial. Quant à mon fils, je suis rassurée de savoir que - peut importe ce qu'il choisira d'étudier -  il y aura toujours un endroit dans le monde où ses compétences seront appréciées.

 

 


 

Article original de Della Bradshaw pour le Financial Times, traduit de l'anglais par Adrien S. pour MediaEtudiant.fr

 

 

credit photo : spekulator et patkisha

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis