Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Filles et Garçons : un parcours scolaire diff...

Filles et Garçons : un parcours scolaire différent en infographie

Rien de mieux que des images pour comprendre une information, digiSchool vous propose de découvrir une infographie interactive, de la « division sexuée de l’orientation ». Malgré des écoles mixtes, vous verrez que cette réalité est encore bien présente au sein de l’école.

19 Mai 2015 à 10h44 | | 0 avis

Filles et Garçons : un parcours scolaire différent en infographie

Une répartition inégale des sexes à l’école ?

L’e-mag de l’éducation, vousnousils.fr, a réalisé une infographie sur l’orientation des élèves et il s’avère que la division sexuée est encore très forte à l’école.

Cette infographie est basée sur deux études, la première Pisa 2012, à savoir le Programme International pour le Suivi des Acquis des élèves et la seconde, MENESR-DEPP, dirigée par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Les résultats de ces deux études montreraient qu’en réalité, l’école est loin de représenter l’égalité entre les deux sexes.

Une division sexuée de l’orientation : métiers de fille et métiers de garçon

En fonction de chaque filière, le taux d’étudiantes sera soit plus élevé, soit plus bas, par exemple, en STI, la proportion de filles dans cette filière est quasiment nulle alors qu’en CAP/BEP Services, la proportion de femmes est largement plus élevée que celle des hommes.

Les études révèlent également de fortes différences quant aux performances qui seraient plus élevées chez les filles, plutôt que chez les garçons. En effet, 60% des élèves les moins performants dans les matières générales sont des garçons, contre 40% des filles.

Un joli paradoxe, se fait également ressentir, en effet, les jeunes sont 91% à juger « normal » qu’une fille veuille faire un « métier d’homme » et 83% à trouver « normal » qu’un garçon veuille faire un « métier de fille », mais ne sont que 38% à accepter de faire un métier de « l’autre sexe ».

Découvrez les résultats des études à travers cette infographie interactive :☟

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis