Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un étudiant autrichien a déposé une vingtain...

Un étudiant autrichien a déposé une vingtaine de plaintes contre Facebook

Le doctorant en droit Max Schrems a déposé une plainte contre le réseau social Facebook pour violations du droit à la vie privée. Il invite des centaines de millions d'utilisateurs à rejoindre son combat judiciaire en faisant un recours en nom collectif. Il souhaite voir Facebook fonctionner légalement et protéger les données des internautes.

04 Aout 2014 à 11h15 | | 0 avis

Un étudiant autrichien a déposé une vingtaine de plaintes contre Facebook

Facebook : un réseau trop transparent

Ce n'est pas la première fois que le nom Max Schrems est mentionné dans les médias. En effet, l'étudiant autrichien a déjà déposé une vingtaine de plaintes contre la société américaine. Aujourd'hui, l'objectif du jeune homme de 26 ans est de lutter pour la protection de la vie privée en vertu de la loi européenne. Le siège de Facebook qui s'occupe des opérations internationales se trouve en Irlande. L'affaire relève donc de la compétence de l'Union Européenne, excluant les internautes des États-Unis et du Canada. Max affirme que des milliards de données personnelles sur Facebook son gardées, revendues et donc illégales devant les lois européennes. Il accuse le géant Facebook d'avoir violé la politique de confidentialité en fournissant des informations destinées au programme Prism de la NSA (National Security Agency). Selon lui, les citoyens sont mal protégés, ils devraient pouvoir se débarrasser définitivement des données personnelles publiées sur les réseaux sociaux.


500 euros de dommages et intérêts par plaignant

Avec ses amis, il a créé un site internet « Europe vs Facebook » sur lequel il analyse le contenu des documents et expose ses accusations contre le réseau social. Il espère rassembler le plus grand nombre d'utilisateurs européens dans son combat contre Facebook à travers « fbclaim ». Boursier.com annonce que Max a mis en place une « class action », c'est à dire une procédure judiciaire dans laquelle l'indemnisation d'un groupe est transférée à une seule personne. Il compte exiger 500 euros de dommages et intérêts par plaignant. Il n'y a aucun risque budgétaire pour les particuliers qui se joindront sa plainte. 

Léa Bouillet

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis