Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'Europe de l'Est, nouvel eldorado pour les ét...

L'Europe de l'Est, nouvel eldorado pour les étudiants en médecine ?

De plus en plus d'étudiants en médecine choisissent de suivre leur formation dans des universités de l'Europe centrale et orientale, nous révèle le New York Times. En effet, elles sont moins chères et plus accessibles, ce qui attire notamment des jeunes américains...

Publié le 20 Aout 2013 à 15h00 | | 0 avis

L'Europe de l'Est, nouvel eldorado pour les étudiants en médecine ?

80% d'étudiants étrangers en plus en Pologne

L'Europe de l'Est serait-elle le nouvel eldorado des étudiants étrangers ? C'est en tout cas ce que semble penser le New York Times. Certes, cette partie du continent est loin d'accueillir autant d'étudiants que les universités de l'Europe de l'Ouest. Néanmoins, elle montre un attrait croissant.

La Hongrie, par exemple, a vu le nombre d'étudiants étrangers augmenter de 21% sur son territoire, entre 2005 et 2011. En 2011, elle en comptait 16 465. En Pologne, ce nombre a augmenté de 80% entre 2005 et 2010, il a doublé en République Tchèque entre 2005 et 2010 et, enfin, il a quintuplé en Slovaquie.

Ce sont les disciplines de la santé et du bien-être qui attirent le plus ces jeunes. En Slovaquie, 45% des étudiants étrangers ont choisi cette filière en 2010, 42% en Hongrie et 15% en Pologne selon l'OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économiques). A titre de comparaison, les étudiants étrangers ne représentent que 6 à 9% des effectifs en Allemagne ou au Canada. 


Beaucoup d'atouts

Ces universités, dont certaines sont de plus en plus cotées, ont beaucoup d'atouts aux yeux des étudiants étrangers, et notamment chez les Américains. Tout d'abord, elles proposent des cours en anglais, ce qui est quasi-indispensable pour ces étudiants. Mais surtout, les universités d'Europe de l'Est sont plus faciles d'accès et moins chères que les établissements mieux réputés chez eux. Comptez environ 15 000 euros par an pour intégrer l’université hongroise de Semmelweis contre au moins 22 500 euros par an aux Etats-Unis. 

Enfin, une fois diplômés, ils auront le droit d'exercer quasiment n'importe où en Union Européenne. 

Au niveau de l'enseignement, le New York Times relève que ces établissements ont davantage une approche "à l'ancienne". D'une part, l'étiquette est très importante. Les étudiants doivent par exemple porter un costume pour passer leur examen. D'autre part, la pratique arrive plus tôt et les étudiants sont plus rapidement confrontés à des patients. Mais au final, tous les étudiants ont le même objectif, explique le Dr. Szekely, prof d'anglais et d'allemand à l'université de Semmelweis, au New York Times : "devenir médecin". 

 

Crédits photo : © 18percentgrey - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis