Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les étudiants sur-connectés auraient plus de ...

Les étudiants sur-connectés auraient plus de difficultés dans leurs études

Ce n'est pas la première étude de ce type et, à n'en pas douter, ce ne sera pas non plus la dernière. Les réseaux sociaux, Facebook et Twitter en tête, sont-ils ou non bénéfiques pour les étudiants ? Cette fois, c'est une chercheuse américaine qui s'est penchée sur la question...

06 Mai 2013 à 15h21 | | 0 avis

Les étudiants sur-connectés auraient plus de difficultés dans leurs études

Trop connectées ?

Les étudiants sont aujourd'hui hyper-connectés : réseaux sociaux, internet, téléphone... Pourtant, selon une récente étude réalisée par la chercheuse Miriam Hospital et son équipe, ces activités, qui remplissent la vie des étudiants, seraient néfastes pour leurs études...

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont étudié les habitudes de 483 étudiantes en première année d'université. Le but était d'observer leur utilisation de 11 médias (télévision, films, musique, surfer sur internet, téléphone, SMS, magazines, journaux, livres et jeux vidéo) et de déterminer leur impact sur la réussite académique des étudiantes. 

L'étude s'est déroulée sur 6 mois. Les participantes ont répondu à des questions sur leurs habitudes universitaires, leurs difficultés et leur confiance en elles. Bien sûr, elles ont aussi dû transmettre leurs résultats aux examens de janvier et juin. 


12 heures par jour sur un média

Tout d'abord, les chercheurs ont établi que les étudiantes passaient en moyenne 12h par jour sur un média, quel qu'il soit ! Les activités qui leur prennent le plus de temps sont toutefois les réseaux sociaux, le téléphone, la télévision ou la lecture de magazines. 

Le problème, c'est que tout ce temps passé sur les médias empiète forcément sur le temps d'études. Avec des conséquences multiples. Tout d'abord, elles sont moins assidues en cours. Elles vont avoir tendance à jeter un oeil sur Facebook en suivant le prof d'une oreille ou à envoyer des messages, par exemple. La tentation étant forcément plus présente à la maison, elles sont aussi moins prompt à faire leurs devoirs. Mais cela va plus loin : inévitablement à la traîne par rapport aux étudiants qui "consommeraient" moins de médias, elles perdent confiance en elles et souffrent de troubles du sommeil. 

Selon Jennifer Walsh, il est important d'avoir un usage plus intelligent de ces médias. Réduire leur utilisation est difficile. L'idée serait donc de les intégrer pleinement dans les cours pour motiver les étudiants à être plus assidues. 

A noter que, parmi les 11 médias, la musique et la lecture ont donné des résultats bien plus positifs. 

 

Source : www.huffingtonpost.fr

Crédits photo : © lassedesignen - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis