aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Des étudiants privés de sorties : les sanctio...

Des étudiants privés de sorties : les sanctions à HEC

21 Décembre 2010 à 00h00 | | 1 avis

Des étudiants privés de sorties : les sanctions à HEC

Après deux « accidents » dus à une surconsommation d’alcool lors de fêtes organisées au sein de la prestigieuse école de commerce, et de nombreuses dégradations, la direction de l’établissement a décidé d’interdire ces soirées.

Sans alcool, la fête est moins folle.

Ces soirées sont nommées des POWs. Ce sont des soirées au sein de l’établissement qui permettent aux étudiants pour 3 à 5€ de profiter d’un open bar (boisson à volonté). Donc les débordements sont nombreux évidemment mais cette fois-ci la sanction est tombée : les soirées sont interdites jusque nouvel ordre. Cela fait suite à deux accidents principalement. Le premier eu lieu le 21 octobre et aurait pu couter la vie à un étudiant. Après avoir beaucoup trop bu, celui-ci s’est retrouvé en coma éthylique et à manque s’étouffer dans son vomi…

Le second évènement remonte au 25 novembre et fut médiatisé car il mit en cause le petit fils d’Edouard Balladur qui fut blessé à la tête. Deux autres personnes furent emmenées à l’hôpital lors de cette même soirée en état de coma Ethylique.   

Et ces accidents sont les plus marquants mais ce ne sont pas les seuls : une alerte incendie a été déclenchée sans raisons lors d’une soirée et a fait intervenir la police et les pompiers. Tout cela sans compter les dégradations matérielles….


HEC resserre les boulons


Le Financial Times a classé HEC au rang de troisième école de commerce au niveau international. Un résultat très satisfaisant mais cela faisait plusieurs années que cette école était numéro 1. Il est donc compréhensible dans ce contexte que cette école cherche à reprendre sa place en limitant tout débordement festif.

Les fêtes et loisirs sont un plus pour le classement et pour les étudiants mais à condition qu’il n’y ait pas d’excès. Il semblerait que le bureau des étudiants les biens compris car ils veulent proposer de nouvelles mesures pour les prochaines soirées : intervention de la croix rouge dans les soirées, organisation de conférence avec un alcoologue, formation de certains étudiants aux gestes de premiers secours… Mais cela suffira-t-il à lever l’interdiction ?

Nostro

Les avis sur cet article
Jimbo

20 / 20

Le contenu est repris de http://www.prepa-hec.org/forum/coma-eleves-hec-apres-une-soiree-open-bar-t16267.html mais aucune citation des sources ?
Par

Jimbo

- le 21 Décembre 15h13
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis