Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Des étudiants inventent un casque qui intercep...

Des étudiants inventent un casque qui intercepte la publicité

Quatre étudiants américains ont fabriqué, en l'espace de seulement 48 heures, un casque de réalité augmentée permettant de bloquer en temps réel la publicité qui nous entoure.

26 Janvier 2015 à 17h12 | | 0 avis

Des étudiants inventent un casque qui intercepte la publicité

Quatre étudiants inventent un "AdBlock pour la vraie vie"

La publicité est omniprésente dans nos vies, à tel point qu’il est difficile d’y échapper. Une personne est soumise à, selon son style de vie, entre 500 à 2000 messages publicitaires par jour. Un cerveau donc constamment sollicité et noyé dans les marques. Pour tenter de prendre congé de cette pollution visuelle, quatre étudiants américains de Philadelphie Reed Rosenbluth, Jonathan Dublin, Tom Catuklo et Alex Crits-Christop, ont mis au point un appareil qui permet de la flouter. Il se présente sous la forme d’un casque de réalité augmentée, une sorte d'«AdBlock pour la vraie vie» comme ils se plaisent à qualifier leur invention. Il efface en temps réel les publicités et marques de notre espace.

«L’idée est venue de la série Black Mirror, dans laquelle chaque épisode décrit un futur où certaines personnes sont littéralement bloquées hors de la vie des autres en utilisant la réalité virtuelle. Nous avons réalisé que c’était une façon négative d’utiliser cette technologie, et nous avons commencé à explorer des manières de valoriser l’utilisateur. Nous avons alors trouvé le cas de la publicité, qui est généralement une horreur et submerge notre société actuelle» explique l’un des quatre inventeurs.

Réalisé en seulement 48 heures, l'objectif initial n'a pas été atteint

Ce projet a vu le jour en l’espace de seulement 48 heures, lors d’un hackaton, concours pour les passionnés d’informatique et de programmation. Un laps de temps très cours pour mettre au point un projet de ce genre, et qui ne leur a donc pas permis d’arriver à l’objectif initialement prévu, à savoir celui d’effacer la totalité d’un  panneau ou d’une page de publicité.
«A la base, nous voulions recouvrir tous les labels génériques comme «Soda», «Céréales» ou «Restaurant» au-dessus des marques bloquées, mais nous n’avons pas eu le temps de mettre en œuvre cette fonctionnalité en un week-end. Nous avions aussi prévu de viser les panneaux d’affichages et les pubs en entier, mais nous n’avons pas non plus eu le temps de le faire durant la compétition» raconte Alex.

Un projet qui n'est donc pas encore terminé, qui nous permettra peut-être un jour de marcher dans des rues lavées de tout graffitis publicitaires.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis