aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Etudiant bénévole aux restos du coeur : témo...

Etudiant bénévole aux restos du coeur : témoignage

Les étudiants restent une population fragile, qui prend de plein fouet les problèmes du logement, de l’alimentation et des fins de mois difficile. Certains ont pris l’initiative de passer une partie de leur temps libre ou de leurs vacances pour aider les autres. Pierre est l’un d’entre eux et a décidé de devenir bénévole dans l’une des associations les plus connues de France : les restos du cœur. Il nous livre son expérience.

29 Juillet 2011 à 00h00 | | 1 avis

Etudiant bénévole aux restos du coeur : témoignage

A quel moment tu as décidé de devenir bénévole ?

« A partir du moment où j’ai du me prendre en charge seul : à 19 ans quand je suis parti de chez moi pour prendre un appart et commencer mes études. »

La prise d’autonomie vis-à-vis des parents a été un véritable déclencheur pour Pierre qui, après s’être inscrit en licence de Droit a décidé de consacrer une partie de sa semaine à travailler au sein d’une association.

« En deuxième année, j’avais un emploi du temps qui me permettait de faire pas mal de choses à côté : du sport, des sorties, etc. J’avais par exemple tout mon jeudi après-midi de libre. Je me suis renseigné sur internet et j’ai décidé de sauter le pas. »

Aidé par un contexte familial « social », avec des parents qui faisaient déjà du bénévolat, Pierre s’est vite senti proche des problématiques que l’on peut retrouver dans les associations : entraide, soutien, partage, apprentissage.

 

 


 

Pourquoi les restos du cœur ?

« C’est tout bête mais j’habitais dans un quartier plutôt « populaire » et les restos du cœur étaient  à peine à quatre rues de chez moi. »

On connait tous les concerts des enfoirés, initiés par Coluche. Mais on a tendance à oublier les nouvelles difficultés financières des jeunes travailleurs et même des étudiants.

« Aux restos du cœur tu vois de tout. Des vieux, des jeunes, des blancs, des noirs, des hommes, des femmes, TOUT […] Mais j’ai vraiment été surpris de voir autant d’étudiants qui venaient nous voir parce qu’ils avaient du mal à faire leurs courses là où la quasi-totalité de leu bourse partait dans le logement. » Les restos du cœur aident les étudiants.

« J’avais la chance de ne pas connaitre cette situation, alors j’ai décidé d’aider les autres en consacrant un peu de mon temps ».

 

 


 

Qu’est-ce que tu recherchais en devenant bénévole ?

« Des choses toutes simples, ça parait évident. »

« J’ai quand même été agréablement surpris par la dernière campagne de pub des restos du cour où on voit des personnes venir se renseigner sur les démarches à effectuer pour pouvoir bénéficier de l’aide des restos du cœur, tous un peu gêné. J’ai pas envie, comme beaucoup, qu’on pense par exemple aux sans-abris juste lorsqu’il fait froid en hiver et après plus rien ».

 

 


 

Qu’est-ce que tu y as trouvé ?

« Pas de salaire, pas de perspective d’évolution. Juste le sentiment  d’avoir aidé les autres  et avoir le sentiment de servir quand même un peu à quelque chose. »

Le statut du bénévole, même s’il ne parait pas très avantageux à première vue, constitue une réelle satisfaction personnelle pour tous les étudiants, et toutes les personnes en général, qui travaillent dans les associations.

« Je sais, et j’en ai vu, que certaines personnes deviennent des professionnels de l’action sociale et finissent par être rémunérés. Mais quand vous voyez que même les gens qui viennent se nourrir aux restos du cœur, et ben ils sont contents après de venir donner un coup de main, vous vous dites que le bénévolat est hyper enrichissant. »

 

 


 

Y a-t-il un lien entre les études et le bénévolat ?

Si certains ont conscience que le bénévolat représente un vrai plus sur le C.V, ce n’était pas l’ambition de Pierre :

« J’ai jamais pensé me servir du bénévolat pour faire carrière ; ou en me disant « si je fais tel bénévolat c’est plus avantageux. »

Certains étudiants en profitent pour faire du bénévolat un stage. Le bénévolat devient alors une véritable formation.

 

 


 

Comptes-tu continuer longtemps ton bénévolat ?

« Le bénévolat c’est toute l’année ! Pas seulement en hiver et pas seulement pour se donner bonne conscience. Je sais que je n’aurai pas toujours autant de temps à consacrer à l’association alors j’en profite. Cet été par exemple, et j’encourage tous les étudiants à donner un peu de leur temps pour aider ceux qui en ont besoin. »

 

Mediaetudiant.fr vous propose également d'inscrire votre association étudiante pour publier vos actualités et rassembler vos membres !

Les avis sur cet article
Sébastien

20 / 20

Merci pour ce jolie témoignage , je pense que je vais sauter le pas et devenir bénévole en Auvergne.. :)
Par

Sébastien

- le 12 Mars 00h14
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis