Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Une étudiante rousse exclue de son lycée à c...

Une étudiante rousse exclue de son lycée à cause de la couleur de ses cheveux

Une histoire assez intrigante a été rapportée par le Huffingtonpost.fr selon lequel une jeune étudiante rousse aurait été exclue de son lycée à cause de la couleur de ses cheveux. Une raison qui ne suffit pas pour exclure un élève mais qui semble être suffisante pour la direction de l’établissement.

17 Avril 2015 à 10h14 | | 0 avis

Une étudiante rousse exclue de son lycée à cause de la couleur de ses cheveux

Exclue parce qu’un peu trop « rousse » à leur goût

Emily Reay, une jeune étudiante anglaise âgée de 17 ans et exclue de son lycée pour la couleur de ses cheveux qui semblerait-il est considérée comme trop rousse, trop brillante, et « inappropriée ».

Son lycée lui a alors demandé en toute simplicité de « changer d’apparence », sous peine d’être renvoyée.

Une décision que la jeune étudiante refuse de prendre, Emily explique au Telegraph, «  j’ai eu la même couleur mes trois années de lycée et personne à l’école ne m’a jamais fait un seul commentaire ».

Changer de couleur sous peine d’exclusion

C’est après les vacances de Pâques, que plusieurs professeurs de la Trinity School, à Carlisle au Royaume-Uni, ont subitement souhaité qu’elle change de couleur. Sa chevelure d’une couleur auburn très vive et brillante, est pourtant naturelle et notre jeune étudiante se refuse de se teindre les cheveux, qui représentent pour cette jeune artiste, sa marque de fabrique.

La colère d’une mère et la peine d’une étudiante

Privée d’examens de dernière année, la jeune étudiante n’a pas pu contenir ses larmes. Sa mère, furieuse s’indigne qu’une telle sanction ait pu s’appliquer, notamment pour une couleur naturelle. « Selon la politique de l’école, ce sont les couleurs qui ne sont pas naturelles telles que le bleu ou le vert qui sont supposées être interdites. Depuis quand le roux n’est-il pas une couleur naturelle ? », avait-elle affirmé.

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis