Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un étudiant en école de pub fait le buzz avec...

Un étudiant en école de pub fait le buzz avec sa campagne contre la violence conjugale

Un jeune étudiant en publicité a vu son travail faire grand bruit sur la toile alors que sa belle-sœur l’a posté sur le réseau social Twitter. Ce projet sur la violence conjugale ne pouvait que faire parler alors que nous entendons beaucoup parler de cette problématique ces derniers temps.

08 Décembre 2014 à 10h03 | | 0 avis

Un étudiant en école de pub fait le buzz avec sa campagne contre la violence conjugale

Pour ce travail, l’élève de l’école Saint-Luc de Tournai, Nicolas Gillon, 20 ans, a choisi de réaliser des affiches pour une campagne de sensibilisation aux violences faites aux femmes alors que la journée internationale contre cette forme de violence s’est tenue le 25 novembre dernier.

Photos chocs, slogans percutants pour lutter contre la violence faite aux femmes

Sur trois affiches, l’étudiant en publicité a donc mis en lumière des visages de femmes battues. Des photographies déjà bien "chocs" accompagnées de slogans tout aussi percutants : « Tue Amo / Ouch Liebe Dich / Aïe Love You ». Ces jeux de mots reposent tous trois sur les différentes façons de dire « Je t’aime » selon les langues en transformant une partie pour faire référence aux coups subis par ces femmes.  Pour rappel, l’affiche annonce le nombre de morts dues aux violences conjugales, soit 120 décès de femmes en France en 2013.

Pour cette campagne, l’étudiant a fait appel à des amies modèles, une amie maquilleuse et il s’est occupé de prendre les jeunes femmes en photo. Ce projet d’école ne devait rester qu’entre le professeur, l’étudiant et ses proches mais sa belle-sœur a trouvé important de le partager sur les réseaux sociaux pour sensibiliser tout un chacun à cette cause. Des affiches qui ont finalement été partagées des milliers de fois sur les réseaux et qui ont su faire passer le message.

L’étudiant a d’ailleurs déclaré suite à ce succès inespéré : « Ce succès me donne confiance en moi, si c’est autant partagé c’est que ça doit plaire. D’ailleurs si une association veut utiliser mon travail je suis prêt à le leur céder gratuitement ».

Le nom de l’école Saint-Luc de Tournai ne t’est peut-être pas complètement inconnu puisqu’en avril dernier une des étudiantes s’était promenée dans les rues de Lille avec pour seul vêtement un pantalon en body-painting en se filmant. Une école créatrice de talents donc !

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis