Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un étudiant djihadiste anglais rallié à Daes...

Un étudiant djihadiste anglais rallié à Daesh démasqué grâce à son numéro étudiant

Grâce à son numéro étudiant, le jeune étudiant djihadiste anglais, rallié à Daesh a enfin pu être démasqué, selon une information du site arretsurimage.net. Même s’il apparaît dans de nombreuses vidéos toujours vêtu de noir et le visage et le corps couvert son numéro étudiant a permis de le démasquer, ainsi que ces proches qui l’auraient identifié avec certitude.

04 Mars 2015 à 11h03 | | 0 avis

Un étudiant djihadiste anglais rallié à Daesh démasqué grâce à son numéro étudiant

Trahi en se servant de son numéro étudiant pour un achat

Heureusement que la plupart des criminels ne sont pas très soucieux des nouvelles technologies. Une opportunité pour les services de police qui peuvent désormais les interpeller grâce à des applications comme Snapchat comme c’est arrivé au Etats-Unis. L’étudiant britannique rallié à Daesh se serait quant à lui trahi en se servant de son numéro étudiant. Pas très intelligent quand on sait que les services de police peuvent retrouver la trace d’un individu grâce à son emprunte numérique.

L’étudiant de 26 ans d’origine Koweïtienne a été identifié grâce à une erreur informatique, ce qui reste tout de même surprenant pour un étudiant en Science et Technologie diplômé de l’université de Westminster en 2009. Il avait rejoint le djihad en Syrie en 2013 et avait récemment téléchargé sur place un logiciel de web design.

Mohammed Emwazi démasqué aussi par des membres de sa famille

C’est là qu’il commet une erreur, tous les criminels en commettent au moins une c'est bien connu, il a alors utilisé son numéro étudiant pour payer la version complète. Une boulette qui lui vaudra d’être démasqué par les services de police qui désormais peuvent poser un nom sur l’homme qui a décapité froidement des otages face caméra dont le journaliste James Foley. Mohammed Emwazi serait bien l’homme que l’on voit sur les vidéos, d’autant plus que des membres de sa famille l’auraient reconnu mais ne pouvaient se résoudre à le dénoncer.

« A notre époque des médias sociaux et des technologies électroniques, nous traquons l'empreinte numérique plutôt que la personne. Quiconque possède une carte de crédit, une page Facebook ou un numéro de sécurité sociale a une empreinte numérique », déclare une source des renseignements britannique à l’Express. Maintenant qu’un nom est posé sur la silhouette du bourreau de James Foley et des autres otages, le surnom Jihad John pourra enfin être banni au risque de lui donner encore trop d’importance.

Mais pas par son père ...

Néanmoins le père de Mohammed Emwazi prend la défense de son fils et explique à un quotidien du Koweït que « rien (ne) prouve ce qui circule dans les médias, en particulier via des clips vidéo, que l’accusé est mon fils Mohammed, présenté comme le bourreau présumé de Daech ». Il poursuit ainsi en expliquant que les rumeurs sont fausses.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis