Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'étudiant camerounais surdoué ne risque plus...

L'étudiant camerounais surdoué ne risque plus l'expulsion

Nous vous en parlions fin septembre. Christian, un étudiant surdoué de 14 ans et son père étaient menacés d'expulsion. En France depuis ses 4 ans, le garçon allait être contraint de retourner au Cameroun, malgré le fait que son père ait travaillé durant plusieurs années à un poste déclaré. 

05 Octobre 2012 à 12h28 | | 0 avis

L'étudiant camerounais surdoué ne risque plus l'expulsion

Devant le tollé qu'a déclenché cette nouvelle, les autorités ont agi en faveur du garçon et de sa famille. Media Etudiant vous en dit plus.

Le bac à 14 ans

Christian, étudiant camerounais surdoué de 14 ans, pourra continuer ses études de médecine à Paris-Diderot. Menacés d'expulsion, ses parents se sont finalement vus accorder un titre de séjour

La famille, arrivée en France il y a plus de 10 ans, avait reçu l'obligation de quitter le territoire français en novembre dernier. En situation irrégulière, le père, électricien de formation, a pourtant exercé un poste déclaré pendant 6 ans. Il avait choisi de cacher la nouvelle à son fils le plus longtemps possible pour qu'il ne soit pas perturbé pendant la préparation de son bac S. 

Le jeune homme a tout de même appris la nouvelle au printemps mais a réussi à obtenir son examen, à 14 ans.


Un titre de séjour délivré

Les parents de Christian viennent donc de se voir remettre un titre de séjour au titre de la "vie privée et familiale". Ils vont donc pouvoir rester en France. La préfecture des Yvelines a constaté que la famille avait établi sa vie en France et avait donc le droit de rester sur le territoire. "Leur situation a été clarifiée et stabilisée", a-t-elle conclu à l'AFP.

Le garçon surdoué peut donc se concentrer à nouveau sur ses études et espérer franchir le concours à la fin de sa première année de médecine

 

Crédits photo : © L.Bouvier - Fotolia.com 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis