Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un étudiant devient bodybuilder après s'être...

Un étudiant devient bodybuilder après s'être fait poignardé !

Une histoire vraiment incroyable que celle là, ce jeune de 22 ans de Birmingham s’était fait poignarder par un délinquant qui voulait lui voler son portable lorsqu’il avait 17 ans. Il est devenu maintenant bodybuilder.

15 Juillet 2015 à 11h23 | | 0 avis

Un étudiant devient bodybuilder après s'être fait poignardé !

Une détermination à toutes épreuves

Une véritable histoire de héros. L’histoire d’un survivant qui s’est servi de cette attaque pour se redonner de la force et finir bodybuilder de compétition. Après l’attaque, Kieran pouvait seulement travailler la nuit à cause de sa cicatrice de 25 centimètres sur sa poitrine.

Cependant, il a maintenant réussi à dépasser ce sentiment d’insécurité après qu’il se soit considérablement renforcé. Il a même remporté un second prix dans la catégorie transformation du corps à Manchester.

Il témoigne :

« Après l’attaque j’étais tellement faible que je ne pouvais même pas me servir une tasse de thé et j’avais cette horrible cicatrice sur ma poitrine. Je voulais que personne ne la voie. Maintenant j’ai réussi à dépasser ce stade et je suis plus fort que jamais.

Entrer en compétition pour la première fois m’a finalement clarifié la situation. Je vois maintenant cette cicatrice comme un badge d’honneur pour montrer ce que j’ai réussi à dépasser. C’est bien de savoir que travailler dur paye et entendre le retour du jury et des autres compétiteurs étaient sympa, cela m’a donné encore plus de motivation.

Tout le monde devrait être bien dans leur peau et ne devraient pas sentir qu’ils ont quelque chose à cacher. Pendant des années, je n’osais pas retirer mon haut devant les autres pour pas qu’ils me posent de question. Maintenant je suis fier de mon corps, c’est la seule chose que j’ai ! »

Un souvenir terrible

« Je regardais et il y avait du sang partout, ça coulait de mon front et jusqu’à mes jambes. J’ai mis ma main sur ma poitrine et le sang coulait entre mes doigts. C’était surréaliste.

J’étais effondré sur un siège et je perdais de la vision, je voyais tout noir. Une autre passagère avait appelé une ambulance et maintenait la pression sur ma poitrine avec ses mains. Quand les secours sont arrivés, j’étais juste entrain de répéter mon nom, mon adresse et je pensais : « je vais mourir »

Les docteurs m’ont raconté que la seule raison pour laquelle j’ai survécu c’est parce que j’étais boxeur, parce que j’étais fort physiquement et que mon cœur était très fort »

Kieran maintenant partage ses journées entre son emploi de coach personnel et un travail de charité avec le « Knife Awareness Project », un groupe qui tend à prévenir la délinquance de la jeunesse.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis