Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les études en médecine, une valeur sûre

Les études en médecine, une valeur sûre

Ce sont près de 56 000 étudiants qui se sont inscrits cette année en première année de médecine. Cela représente une hausse de 4,2% par rapport à l’année dernière. C’est ce que nous révèle un article du Figaro Etudiant.

Publié le 07 Décembre 2012 à 12h12 | | 0 avis

Les études en médecine, une valeur sûre

Inscriptions en hausse malgré le numerus clausus

Pour cette rentrée 2012/2013, ce sont donc près de 56 000 étudiants qui se sont inscrits en première année de médecine. Après deux années avec un nombre d’inscrits de 54 000 étudiants, cela représente une augmentation de 4,2%. La première année de médecine est indispensable pour pouvoir accéder à ces 4 filières : médecine, dentaire, sage-femme et pharmacie.

Donc, malgré une très forte sélectivité due au numérus clausus, les études de médecine séduisent toujours. Le taux de passage en deuxième année est de 20%. L’année dernière, sur les 54 000 étudiants, ils sont 7 500 à avoir pu passer en seconde année de médecine, 3 095 en pharmacie, 1 010 pour les sages-femmes et 1 200 en formation de dentiste.


Des débouchés assurés et un bon salaire

Face à ce taux très restreint de réussite, la compétition fait rage entre les étudiants et ils sont nombreux à s’inscrire en prépas privées pour se sentir encore mieux préparé. Mais face à la menace d’un chômage qui touche de plus en plus de jeunes, 24% des jeunes actifs en France, les études de médecine semblent être la garantie de débouchés et d’un bon salaire. Deux choses peu négligeables en ces temps de crise.

 

Crédit photo: © auremar 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis