Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Etudes : Partir pour réussir ?

Etudes : Partir pour réussir ?

Publié le 23 Aout 2010 à 12h57 | | 0 avis

Etudes : Partir pour réussir ?

En France, le manque de places dans les filières médicales implique des études difficiles, où la majorité des admis a suivi deux fois la première année. Si bien que certains étudiants n’hésitent pas à partir pour obtenir leur diplôme.

Le numerus clausus pointé du doigt

Avec la réforme de la première année de santé, les étudiants sont de plus en plus nombreux en France en raison du numerus clausus.

Première des terres d’accueil pour les étudiants français, la Belgique, qui s’est vue forcée de limiter à 30% le nombre d’étudiants non résidents belges dans les filières les plus touchées. En kinésithérapie il y a eu jusqu’à 60% d’étudiants français !

Bruxelles est également prisée par les étudiants en communication.

Si bien que le phénomène ne se résume plus à la seule Belgique, et s'est répandu ailleurs.

Fiche pratique :
Augmentation du Numerus Clausus 2012 >>
Xavier Bertrand a annoncé une augmentation du Numerus Clausus pour 2012


Les étudiants en médecine fuient de plus en plus vers la Roumanie

Depuis 2000, une filière en français existe a l’université de médecine de Cluj, en Roumanie. L’année dernière, plus de 250 étudiants ont choisi cette solution pour faire leurs études.

Avec l’entrée de la Roumanie dans l’Union Européenne en 2007, la reconnaissance du diplôme a été étendue dans tous les pays de l’Union.

Mais partir à l’étranger ne signifie pas forcément obtenir un diplôme. Si en Roumanie il n’existe pas de concours en première année comme en France, la sélection se fait sur dossier. Il faut également compter 5000€ de frais d’inscription par année et suivre 70% des cours pour pouvoir passer les examens.

Il est possible de faire son internat en France (à partir de la sixième année), mais à condition que la spécialité y existe. Enfin, si le diplôme roumain est désormais reconnu, il est encore trop tôt pour savoir si l’accueil réservé à ceux qui auront fait leur études ailleurs sera vraiment le même que celui réservé aux étudiants français…

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis