Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'étude de la famille homoparentale au program...

L'étude de la famille homoparentale au programme de la Terminale L

Sous l'acronyme DGEMC se cache la nouvelle spécialité au programme dans toutes les futures classes de Terminale littéraire, le "Droit et Grands Enjeux du Monde Contemporain". Un programme qui a pour objectif de faire découvrir le droit aux élèves en leur montrant comment le droit aborde les questions contemporaines. 

02 Novembre 2011 à 09h44 | | 4 avis

L'étude de la famille homoparentale au programme de la Terminale L

Une évolution de la famille

C'est avec la volonté de revaloriser la filière littéraire que le ministère de l'Education nationale a décidé d'inscrire cette spécialité au programme des classes de Terminale littéraire.

Parmi cette spécialité, l'étude des familles homoparentales, soient les familles composées de deux individus du même sexe élevant ensemble leurs enfants. Une décision qui, évidemment, soulève la critique et anime les débats.

Pour le ministère de l'Education Nationale, l'enjeu est clair : montrer par une analyse juridique et historique, et après avoir constaté l'absence de définition de la famille, que cette dernière a évolué et qu'elle est devenue multiforme. Les termes de famille biologique, adoptive, monoparentale, homoparentale, recomposée, nucléaire ou encore élargie seront donc abordés. 

De quoi susciter la controverse et engendrer des débats. C'est le risque qu'y voient certains réfractaires, qui craignent que le cours ne se transforme en un champ de bataille où élèves et professeurs s'écharperaient sur la question de l'homoparentalité


Pas de reconnaissance légale pour autant pour l'homoparentalité

Si, pour l'Association des familles homoparentales (ADFH), cette disposition est une véritable victoire, le ministère de l'Education Nationale, par le biais d'un communiqué de presse, est au contraire resté très clair : "la mention de ces questions de société ne signifie aucunement qu'elles aient une reconnaissance et une définition légales. Mentionner ces questions de société permet seulement de montrer aux élèves les réponses apportées par le droit sous toutes ses formes."

Sujet à débat ou non, la modification de ce programme ne prendra acte qu'en septembre 2012, et ne concernera de toute façon qu'une petite minorité d'élèves ; ceux qui, en terminale L, auront choisi la spécialité "droit".

Les avis sur cet article
jerem64

20 / 20

On va rattraper ce retard !!!
Par

jerem64

- le 03 Novembre 22h25
NICOLASDU59

20 / 20

Le mariage homosexuel et l'adoption d'enfants pour ces couples sont des sujets qui seront au coeur de l'élection présidentielle. La France est plutôt en retard par rapport à ses voisins.
Par

NICOLASDU59

- le 02 Novembre 16h57
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis