Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'épreuve de SES au bac : méthodologie

L'épreuve de SES au bac : méthodologie

L’épreuve de sciences économiques et sociales est l’une des épreuves les plus importantes au baccalauréat. Véritable réflexion, elle nécessite d’avoir un esprit vif et critique, d’être capable de réfléchir de manière objective et surtout, elle permet de rapporter beaucoup de points. Aperçu de la méthodologie d’une épreuve aussi angoissante que rassurante.

18 Mai 2011 à 00h00 | | 0 avis

L'épreuve de SES au bac : méthodologie

Le déroulement de l’épreuve de SES

Pour tous, l’épreuve dure au minimum 4h. Vous vous retrouvez face à un dilemme de taille : le choix entre la dissertation ou la QSTP (question de synthèse/travail préparatoire). Le choix doit se faire en fonction du sujet d’une part et de vos connaissances en méthode d’autre part. Ne vous lancez pas dans la dissertation si vous n’en avez jamais fait. Ne prenez pas trop de temps pour faire votre choix car les 4h sont indispensables pour faire l’exercice du mieux possible.


Épreuve de SES : la dissertationLe bac

Il vous faut analyser le sujet. Pour cela, le mieux c’est de faire un brainstorming. Écrivez sur votre brouillon l’énoncé de la question puis écrivez sous forme de tirets toutes les idées qui vous viennent en tête. Il s’agit de voir quelles sont vos connaissances du sujet, quelles connaissances en plus vous pouvez mobiliser et surtout cela va vous permettre de ne rien oublier.

Prenez une bonne heure pour faire ce brainstorming. Ensuite, prenez les documents qui sont à votre disposition. Lisez-les attentivement et complétez vos idées avec les informations importantes qu’il faut retirer des documents. Cela va venir appuyer votre propos. Au fur et à mesure que vous lisez des documents, complétez votre brainstorming avec vos nouvelles idées auxquelles vous n’aviez pas pensé avant de lire les documents. Ainsi, votre travail sera bien complet.

Ensuite, il vous faut construire une problématique et un plan. Il s’agit de la trame de tout votre travail. Il faut donc prendre un peu de temps pour faire cette étape, mais une fois terminée, le plus gros et le plus difficile sera fait. Surtout restez bien dans le sujet. Pour ce faire, relisez votre brainstorming (idées personnelles + documents) pour en tirer un questionnement global. Pour cela, définissez bien les termes du sujet. De plus, vous remettrez ces définitions dans votre introduction.

Surtout assurez-vous que vous avez bien compris le sujet et que vous n’avez pas interprété la question posée à l’envers. Enfin, délimitez le cadre spatio-temporel. Ne parlez pas du monde entier si le sujet traite de la France exclusivement par exemple. N’essayez pas de mettre toutes vos connaissances ; simplement celles qui se rapportent au sujet.

Pour finir, reprenez votre brainstorming et classez chaque idée dans une partie du plan. Vous n’avez plus qu’à rédiger.


La question de synthèse (QSTP)

Vous avez une dizaine de questions qui valent de 1 à 3 points auxquelles il vous faudra répondre. Privilégiez les petits paragraphes argumentés plutôt que des pages entières de blabla. Dans cet exercice, c’est vraiment la qualité qui prime sur la quantité. Enfin, pour la question de synthèse, le principe est le même que pour la dissertation, évoqué plus haut. Mais gardez en tête que la question de synthèse doit être plus courte.

Il s’agit de rédiger sous forme de quelques pages, des petits paragraphes argumentés qui montrent que vous avez des connaissances et que vous ne vous êtes pas simplement contenté de répondre à des questions en lisant des documents. Faites un parallèle entre les informations des documents et vos connaissances. La facilité pour ceux qui ont du mal à réfléchir et faire un travail complet en partant de rien réside dans le fait que dans cet exercice le plan est donné et qu’il n’y a donc pas besoin de trouver une problématique.

Et de plus, il n’y a pas besoin d’apporter autant de connaissances que dans la dissertation car les arguments sont souvent donnés dans les documents et l’exercice ne requiert que 3/4 pages au maximum ce qui est bien plus court que la dissertation et bien trop court pour un raisonnement très argumenté et très poussé.


Une méthodologie complète

Pensez à bien organiser vos brouillons. Numérotez les pages, utilisez des stylos de couleurs différentes et barrez les idées au fur et à mesure que vous les avez intégrées à votre développement. Et surtout ne faites au brouillon que les étapes suivantes : brainstorming, plan, problématique, introduction et conclusion.

Ne perdez pas de temps à tout rédiger, les correcteurs ne vont feront pas de cadeau ; vous ne serez noté que sur ce que vous avez écrit sur votre copie, que ce soit terminé ou non. Enfin, ne négligez pas l’étape de la relecture attentive. Elle est très importante et beaucoup d’étudiants regrettent de l’avoir évincé. Consacrez-y 10 minutes et n’oubliez pas qu’au bac, un surplus de fautes d’orthographe entraine bien souvent des – 2 points qui sont précieux.

 Ce qui explique qu’une bonne copie qui n’a pas été relue pourra avoir une moins bonne note qu’une moyenne copie. Soignez votre écriture, votre orthographe et votre syntaxe. Ce sont des atouts majeurs.  

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis