Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le serious game par Epitech

Le serious game par Epitech

Des étudiants d’Epitech ont créé leur propre serious game pour faciliter l’apprentissage de la physique et de la chimie aux collégiens.

03 Février 2012 à 17h06 | | 3 avis

Le serious game par Epitech

L'Epitech Innovative Project

L’Epitech Innovative Project (EIP) est l’étape la plus importante dans le cursus des étudiants de cette école. Elle permet à l’étudiant de devenir un véritable professionnel. Les étudiants en 4e et 5e année doivent élaborer leur projet de fin d’études en groupe. Ils doivent mener ce projet de bout en bout afin qu’il soit, à terme, utilisable dans le monde professionnel.

Le but de l’EIP est double : permettre aux étudiants de mener une expérience intégrale de gestion de projet et les aider à se construire une expérience professionnelle de haut niveau. Cette année, le fruit du travail des étudiants est le projet Donjons et Radons. Un projet qui est soutenu par le rectorat de Créteil et qui répond à un appel à projet lancé par l’Etat.


Le projet Donjons et Radon

Avant de développer le jeu en lui-même, le groupe de cet EIP développe un moteur de jeu nommé D.A.R.E pour Dungeons And Radon Engine. Ce moteur de jeu se veut générique pour être réutilisé dans l’élaboration d’autres jeux vidéo.

Le jeu en lui-même est en fait un support de cours. C’est un serious game, c'est-à-dire un jeu vidéo à visée éducative. Celui-ci permet aux collégiens de s’initier à la physique et à la chimie tout en s’amusant. Les élèves doivent en effet utiliser leurs connaissances pour résoudre des situations diverses. L’implication des élèves leur permet de développer leurs connaissances et de tester leur capacité de raisonnement.

Contrairement aux cours dispensés dans les salles des colléges, ici l’apprentissage est tourné vers la pratique (virtuelle). De plus il n’y a aucun risque. L’objectif de ce serious game n’est pas de remplacer le cours de l’enseignant mais de l’appuyer.

Les sessions de jeu durent dix minutes en moyenne. Pendant ce temps l’élève est impliqué, ses connaissances sont détectées et le programme peut même lui en apporter de nouvelles. Après cette pratique virtuelle qui a captivé les élèves, le professeur peut alors s’appuyer sur cette expérience virtuelle pour illustrer son cours.

Il peut ainsi expliquer la théorie qui correspond aux expériences du jeu, et les élèves sont plus impliqués dans le cours. Le jeu est fourni avec un éditeur déstiné aux professeurs afin qu’ils puissent, à leur tour, élaborer de nouveaux « niveaux ».

Pour mieux cerner le fonctionnement du jeu voici une vidéo qui présente le projet :

Encore une preuve que les nouvelles technologies, et en l'occurence les jeux vidéo, peuvent être une aide pédagogique.

Pour apprendre à mieux connaitre cette école, ses formations, son actualité, ses projets et ses innovations, n'hésitez pas à visiter leur site internet : epitech.eu.

Les avis sur cet article
audrey86

20 / 20

je crois que sandrine ne parlait pas de la fillière apprentissage mais de l'apprentissage, l'éducation en générale.
Par

audrey86

- le 04 Février 12h14
cocote007

20 / 20

Oui dont moi qui vais allez en apprentissage !
Par

cocote007

- le 03 Février 22h47
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis