Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Une épicerie bio sans emballages : l'initiativ...

Une épicerie bio sans emballages : l'initiative de deux jeunes diplômés

La Recharge, c'est le nom de cette épicerie d'un nouveau genre qui vient d'ouvrir à Bordeaux à l'initiative de deux jeunes diplômés. Le concept ? Des produits bio distribués sans emballages, chacun doit venir avec ses sacs et autres boîtes. De quoi faire du bien à la planète. 

22 Juillet 2014 à 14h15 | | 0 avis

Une épicerie bio sans emballages : l'initiative de deux jeunes diplômés

Une idée novatrice

Face à la quantité impressionnante de déchets produite par l'homme, deux jeunes étudiants ont décidé de réagir. Deux amis, fraîchement diplômés, viennent d'ouvrir La Recharge, un épicerie bio avec un concept bien particulier. Le principe de ce nouveau genre de commerce c'est qu'il ne distribue pas de sacs ou d'autres contenants. Le client doit venir lui même avec ses boîtes, cagettes ou autres récipients. Bien entendu, si un client oublie de venir avec de quoi ramener ses achats chez lui, des contenants sont disponibles à la vente, mais ils sont réutilisables, rien de jetable n'est donné. C'est là tout le prinicpe. Pour les produits disponibles, on trouve tout ce dont on a besoin : fruits et légumes, fromages, vin, bière, yaourts, huile d'olive et même des bonbons ! 


Un fonctionnement particulier

Le petit commerce se situe à Bordeaux, dans le quartier historique. Si les deux amis ont choisi cet endroit, c'est avant tout pour profiter du terroir. En effet, ils travaillent directement avec des producteurs locaux pour maintenir les déplacements et emballages à un minimum. De plus, la ville est peu chère. 

Ce fonctionnement particulier avait commencé bien avant que le magasin n'ouvre ses portes, mardi dernier. C'est en effet grâce au site de collecte de fonds sur internet crownfunding.com que les deux étudiants ont réuni l'argent nécessaire à la concrétisation de leur projet. Une belle initiative qui à le mérite d'être bonne pour la planète

Chloé Lucas

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis