aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Scolarisation d'un enfant handicapé

Scolarisation d'un enfant handicapé

Quand on est parent d’un enfant handicapé, un vrai parcours du combattant commence lorsqu’il arrive en âge d’être scolarisé. Un service spécialisé de l’Education Nationale « Aide Handicap Ecole » a même été créé pour répondre aux différentes questions des familles sur la scolarisation de leur enfant.

30 Mars 2012 à 11h45 | | 5 avis

Scolarisation d'un enfant handicapé

Pendant longtemps, les élèves malades ou handicapés étaient pris en charge dans un établissement spécialisé. A présent, ils sont de plus en plus intégrés en milieu scolaire ordinaire, surtout depuis qu’une loi de février 2005 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » donne à chacun ce droit.

Dès l’âge de 3 ans, la famille peut demander la scolarisation à la maternelle de son secteur. Il arrive que les capacités de l’enfant ne correspondent pas à la scolarisation proposée en milieu ordinaire, et qu’une orientation vers un établissement médico-social spécialisé soit à envisager.


 

Etablir un Projet Personnalisé de Scolarisation

 Afin d’organiser au mieux la scolarité de l’élève handicapé, le directeur d’école peut conseiller aux parents de faire une demande de Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (Maison Départementale des Personnes Handicapées).

Une équipe pluridisciplinaire, en lien avec la famille et l’élève, élabore un PPS pour répondre aux besoins particuliers de l’élève en matière de scolarité, d’actions pédagogiques, psychologiques, sociales, médicales et paramédicales.

La scolarisation peut prendre alors diverses formes : scolarité totale ou partielle, individuelle ou collective, en milieu ordinaire ou en établissement médico-social.

Le PPS peut définir un besoin d’aides matérielles ou humaines, un aménagement de programmes ou de cursus.

En l’absence de PPS, un élève handicapé est considéré comme les autres élèves avec les mêmes règles.

Pour construire ce projet personnalisé, en partenariat avec l’école, l’enseignant, la famille, l’équipe éducative fait une première évaluation à partir de laquelle l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH analyse les besoins et élabore le PPS en tenant compte des souhaits de l’enfant et de ses parents.

Un enseignant référent veille ensuite à sa mise en œuvre.

Un accompagnement par une auxiliaire de vie (AVS) peut être attribué et du matériel pédagogique adapté peut faire l’objet d’une convention de prêt (clavier braille, logiciels spécifiques…).

Afin de passer des examens et concours dans de bonnes conditions, des dispositions particulières peuvent être prévues (utilisation de machine ou matériel informatique, assistance humaine, adaptation de la présentation des sujets, temps d’examen majoré, étalement, adaptation ou dispense d’épreuves…..).


 

Les différents dispositifs de scolarisation


Une scolarisation individuelle 

En école élémentaire ou en établissement de second degré, les conditions varient en fonction de la gravité du handicap.

Elle peut se dérouler sans aucune aide ou nécessiter un aménagement selon les besoins, avoir recours à une auxiliaire de vie scolaire ou à du matériel pédagogique adapté.

Une scolarisation collective

Pour un enseignement plus adapté, on trouve à l’école élémentaire des classes pour l’inclusion scolaire (CLIS), classe à effectif limité à 12 élèves maximum qui disposent d’un local adapté mais faisant partie à part entière de l’école.

L’enseignant, spécialisé à l’enseignement aux élèves handicapés, affecté à cette classe met en œuvre les objectifs du PPS des élèves entre eux et avec le projet d’école, cela nécessite un double travail d’organisation et de coordination avec divers acteurs de la vie de l’enfant.

Au collège ou au lycée, ce sont des Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire (ULIS). Encadré par un enseignant spécialisé qui donne un enseignement adapté au PPS, en incluant autant que possible des moments de scolarisation en classe ordinaire.

Dans les lycées professionnels, on essaie de répondre aux besoins de formation professionnelle.

En établissement médico-social

Lorsque la scolarisation en milieu ordinaire est incompatible avec les contraintes ou les aménagements nécessaires du fait du handicap, il peut être proposé une orientation à temps plein ou partiel vers un établissement spécialisé.

Toujours dans le cadre du PPS, cela peut être une solution pour offrir une meilleure prise en charge scolaire et éducative au jeune handicapé, grâce à un enseignement plus souple et spécifique à chacun.

Avec l’enseignement à distance

Le CNED propose à ceux qui ne peuvent pas être totalement ou partiellement scolarisé dans un établissement et qui ont l‘âge de l‘instruction obligatoire entre 6 et 16 ans, un dispositif spécifique mettant en œuvre le PPS et une éventuelle possibilité d‘intervention au domicile d‘un enseignant rémunéré par le CNED.

Si beaucoup de progrès on été faits pour faciliter la scolarisation des élèves en situation de handicap, il reste encore du chemin à parcourir, notamment en ce qui concerne la formation d'enseignants et  le regard des autres.

Le nombre d’élèves handicapés à l’école augmente régulièrement depuis la lois de 2005. Leur accueil peut parfois être vécu comme une crainte ou une perturbation pour celui qui n’a pas d’enfant en difficulté, pourtant la découverte du handicap par les autres enfants, le vécu avec la différence et le respect de l’autre sont un enrichissement pour tous. 

digiSchool a sélectionné pour vous
Les avis sur cet article
jerem64

20 / 20

oui c'est sur mais l'avancée est quand meme réelle
Par

jerem64

- le 31 Mars 11h03
NICOLASDU59

20 / 20

Il y a encore des efforts à fournir. Les élèves et étudiants doivent eux aussi apporter leur soutien.
Par

NICOLASDU59

- le 30 Mars 22h22
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis