aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

4 mois de prison avec sursis pour ses cookies a...

4 mois de prison avec sursis pour ses cookies au cannabis

L'étudiant accusé d'avoir empoisonné 4 de ses camarades et son professeur avec des cookies au cannabis a été jugé hier. Il écope, entre autres, de prison avec sursis. 

03 Mai 2013 à 10h31 | | 0 avis

4 mois de prison avec sursis pour ses cookies au cannabis

4 mois de prison

L'avocate de l'étudiant de 21 ans avait demandé à ce que ce dossier ne soit pas traité "avec la sévérité d'un dossier de stupéfiants". "Les faits et sa personnalité ne le méritent pas. Personne ne s'est constitué partie civile" avait-elle rappelé. Un appel qui a, semble-t-il, été entendu. Le parquet avait requis 6 mois de prison avec sursis, les juges ont ramené cette peine à 4 mois avec sursis. Le jeune homme a également obligation d'effectuer 180 heures d'intérêt général et une obligation de soin.

Par ailleurs, l'étudiant a spontanément demandé l'aide d'un médecin, avouant qu'il fumait 5 joints par jour depuis 1 an. Habitué aux effets du cannabis, il a expliqué qu'il ne pensait pas que "les effets dureraient aussi longtemps". "J'ai porté préjudice à mon équipe" a-t-il regretté, ajoutant "je me suis rendu compte de la bêtise du cannabis". C'est déjà ça. 


Intoxiqués au cannabis

Initialement publié le 27 mars 2013

La voix du Nord relate l'intoxication au cannabis de 4 étudiants et de leur professeur, mardi 19 mars à 22h30. C'est le patron d'un hôtel-restaurant d'Arras où étaient attablés les protagonistes qui a téléphoné aux pompiers, craignant un empoisonnement alimentaire.

C'est en voyant les cinq jeunes et leur professeur de l'institut universitaire de technologie de Roanne, victimes de malaises, que le patron a contacté les pompiers. Ces derniers ont rapidement compris qu'il ne s'agissait pas d'une intoxication alimentaire (les hôtes n'avaient presque pas touché à leur repas) mais d'une intoxication... au cannabis.


Des cookies au cannabis

L'un des étudiants finit pas avouer : il a fait manger à ses camarade et à son professeur des cookies au cannabis, autrement dit des "space cake", à leur insu. Lui-même en a ingéré sans toutefois avoir d'effets secondaires, ce qui n'a pas été le cas pour les personnes qui l'accompagnaient.

Plus tôt dans la journée, le groupe s'était arrêté en gare d'Arras, par hasard. Un colis suspect les empéchait de rallier Cambrai où ils devaient participer à un concours de création d'entreprise rassemblant les IUT de toute la France. Contraints de rester à Arras pour la nuit et tiraillés par la faim sur le quai de gare, ils acceptent volontiers de goûter aux gateaux confectionnés par leur camarade.


Hospitalisation

C'est une bonne heure après ce goûter improvisé que les cinq jeunes et leur professeur commencent à délirer. L'enseignant se serait mis à courir dans le restaurant. Les étudiants, eux, ont été pris de bouffées de chaleur et de malaises. Si bien qu'ils ont tous été transportés à l'hôpital.

Le professeur est celui qui a inspiré le plus de craintes aux pompiers. Arrivé à l'hôpital il se prenait pour un oiseau. Un délire qui a poussé le personnel médical à le placer en chambre pour patients "agités". Un séjour qui a été fort peu apprécié par le professeur, par ailleurs responsable de département et conférencier à l'IUT de Roanne, qui a porté plainte.

Le parquet d'Arras a retenu l'infraction à la législation de stupéfiants. Le jeune pâtissier sera convoqué au tribunal d'Arras le 2 mai prochain pour administration de substances nuisibles.

Crédits : © Dmytro Sukharevskyy - Kati Molin - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis